Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Le Hamas met en garde l’Egypte après l’enlèvement de 4 Gazaouis

Les relations entre le groupe terroriste et Le Caire se sont considérablement détériorées depuis la destitution de Mohamed Morsi

Illustration d'un homme du Hamas sur la plage proche de Rafah, dans le  sud de la bande de Gaza, le 11 février 2010. (Crédit : Abed Rahim Khatib / Flash90)
Illustration d'un homme du Hamas sur la plage proche de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 11 février 2010. (Crédit : Abed Rahim Khatib / Flash90)

Le Hamas au pouvoir à Gaza a dit lundi tenir l’Egypte pour responsable du sort de quatre Palestiniens enlevés dans le Sinaï, un kidnapping qui envenime un peu plus les relations entre les deux voisins.

« Les autorités égyptiennes sont entièrement responsables de la vie des quatre jeunes enlevés », affirme dans un communiqué le Hamas qui appelle Le Caire et ses services de sécurité « à agir au plus vite pour les libérer » et « met en garde contre tout préjudice à leur encontre ».

Le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, a indiqué avoir rendu visite aux familles des quatre Gazaouis enlevés la semaine dernière à bord d’un bus qui reliait le point de passage de Rafah au Caire, à travers le Sinaï, en proie à une insurrection djihadiste.

Des responsables de la sécurité égyptienne ont affirmé que les quatre Gazaouis enlevés appartenaient au Hamas mais le mouvement terroriste reste ambigu sur ce point.

Les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, avaient laissé entendre vendredi que les quatre hommes pourraient être des leurs.

« Nous ne laisserons pas passer ce qui est arrivé à nos fils dans le Sinaï », a lancé un porte-parole masqué lisant un communiqué lors d’un défilé militaire à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza frontalier de l’Egypte.

Les relations entre le Hamas et l’Egypte se sont considérablement détériorées depuis la destitution du président islamiste égyptien Mohamed Morsi en juillet 2013 par l’armée.

Le Hamas est considéré par Le Caire comme allié aux Frères musulmans égyptiens, la confrérie de Morsi que les autorités du Caire répriment de façon implacable depuis deux ans.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.