Le Hamas réfléchirait à un cessez-le-feu de long terme avec Israël
Rechercher

Le Hamas réfléchirait à un cessez-le-feu de long terme avec Israël

Les responsables du groupe basé à Gaza se seraient réunis au Qatar afin de discuter d'une proposition de trêve de trois à cinq ans

Le chef-adjoint du Hamas, Moussa Abu Marzouk (au centre) serre la main au chef de la délégation palestinienne, Azzam al-Ahmad (à gauche), après une réunion avec des hauts-responsables égyptiens, le 11 août 2014. (Crédit : AFP/Khaled Desouki)
Le chef-adjoint du Hamas, Moussa Abu Marzouk (au centre) serre la main au chef de la délégation palestinienne, Azzam al-Ahmad (à gauche), après une réunion avec des hauts-responsables égyptiens, le 11 août 2014. (Crédit : AFP/Khaled Desouki)

Des membres éminents du Hamas sont au Qatar depuis plusieurs jours pour discuter d’une proposition de cessez-le-feu à long terme avec Israël, a révélé le journal palestinien Al-Quds lundi.

Selon des responsables palestiniens cités par le journal, le représentant du Hamas, Moussa Abou Marzouk, se serait rendu à la capitale du Qatar, Doha, samedi, dans l’espoir de finaliser une trêve de trois à cinq ans avec l’Etat juif.

La proposition de trêve, qui est soutenue à la fois par le Qatar et la Turquie, est fondée sur un plan formulé par l’envoyé spécial de l’ONU au Moyen-Orient, Nikolay Mladenov, selon le site d’informations israélien NRG.

En mars, The Times of Israël avait signalé que le représentant du Qatar dans la bande de Gaza, Muhammad al-Ahmadi, avait rencontré des responsables israéliens et du Hamas pour négocier un accord, selon des sources palestiniennes à Gaza et à Ramallah.

La proposition qatarie implique un cessez-le-feu à long terme, la fin du blocus de Gaza, la réinsertion du président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et de son gouvernement dans la bande de Gaza en lui donnant le contrôle des points de passage frontaliers, la réhabilitation de Gaza et la construction d’un port et d’un aéroport.

La proposition de trêve comprendrait aussi une clause relative à la création d’un port à Gaza, a indiqué NRG. Le port, selon la proposition, serait soumis à un contrôle israélien ou international.

Certains responsables du Hamas ont déclaré au Times of Israël, en mars, qu’ils ne s’opposeraient pas à une telle résolution.

De hauts responsables israéliens ont déclaré qu’ils seraient prêts à réfléchir à ces propositions et que, eux aussi, ne pouvaient pas exclure la possibilité d’un cessez-le-feu de long terme avec le Hamas

L’article de NRG a ajouté qu’Abu Marzouk a tenu une série de réunions au Qatar avec le chef du Hamas, Khaled Meshaal, ainsi que d’autres hauts responsables de l’organisation.

Israël et le Hamas ont maintenu un cessez-le-feu tacite depuis la fin août, en vertu d’un accord négocié par l’Egypte qui a mis fin à 50 jours de combats.

Ce retour au calme a été compromis à de nombreuses reprises au cours des dernières semaines lorsque des groupes salafistes ont tiré des roquettes depuis Gaza sur Israël. Israël a répondu avec des frappes aériennes sur des installations du Hamas.

Israël tient le Hamas, qui dirige de facto la bande de Gaza, pour responsable de tous les tirs de roquettes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...