Le Hamas refuse une dissolution « unilatérale » du gouvernement
Rechercher

Le Hamas refuse une dissolution « unilatérale » du gouvernement

Mahmoud Abbas avait annoncé mardi la démission sous 24 heures du gouvernement d'unité formé en 2014

Les dirigeants du Hamas de Gaza Ismail Haniyeh, (au centre) et Mousa Abu Marzouq, à droite, brandissent une arme et saluent leurs partisans pendant une cérémonie marquant le 27e anniversaire de la création du mouvement islamiste le 14 décembre 2014 dans la ville de Gaza. (Crédit : AFP / MAHMUD HAMS)
Les dirigeants du Hamas de Gaza Ismail Haniyeh, (au centre) et Mousa Abu Marzouq, à droite, brandissent une arme et saluent leurs partisans pendant une cérémonie marquant le 27e anniversaire de la création du mouvement islamiste le 14 décembre 2014 dans la ville de Gaza. (Crédit : AFP / MAHMUD HAMS)

Le Hamas aux commandes dans la bande de Gaza a dit refuser toute dissolution « unilatérale » du gouvernement d’unité palestinien, auquel il est associé et qui pourrait présenter sa démission ce mercredi à l’instigation du président Mahmoud Abbas.

« Le Hamas rejette tout changement unilatéral de gouvernement sans le consentement de toutes les parties », a dit à l’AFP Sami Abou Zouhri, porte-parole du mouvement islamiste.

Le président de l’AP Mahmoud Abbas avait annoncé mardi après-midi devant un organe de son parti la démission sous 24 heures du gouvernement d’unité formé en 2014, ont indiqué sous couvert de l’anonymat plusieurs participants à la réunion à Ramallah.

Ce gouvernement composé de technocrates approuvés par le Fatah et le Hamas était censé mettre fin à des années de divisions qui ont quasiment tourné à la guerre civile entre les deux principaux mouvements palestiniens en 2007.

Le président Abbas était censé rencontrer le Premier ministre Rami Hamdallah en début d’après-midi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...