Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Le Hezbollah confirme la mort d’un haut commandant dans une frappe attribuée à Israël

Le groupe terroriste affirme que Wissam al-Tawil, un officier supérieur de l'unité d'élite Radwan, a été tué dans le sud du Liban, ce qui constituerait un coup "douloureux"

Wissam al-Tawil, à gauche, commandant en chef du Hezbollah, et Hassan Nasrallah, chef du groupe terroriste, sur une photo non datée. (Crédit : Autorisation)
Wissam al-Tawil, à gauche, commandant en chef du Hezbollah, et Hassan Nasrallah, chef du groupe terroriste, sur une photo non datée. (Crédit : Autorisation)

Un haut commandant d’une force secrète du Hezbollah a été tué lors d’une frappe attribuée à Israël dans le sud du Liban lundi, ce qui a ravivé les tensions alors que la violence le long de la frontière menaçait de dégénérer en guerre totale.

Des sources libanaises ont déclaré que l’assassinat de ce haut commandant de la force d’élite Radwan du Hezbollah était un coup « douloureux » pour le groupe terroriste chiite libanais.

Les sources de sécurité affirment que Wissam al-Tawil, le chef adjoint d’une unité au sein de la force Radwan, et un autre terroriste du Hezbollah ont été tués lorsque leur voiture a été touchée lors d’une frappe sur le village libanais de Majdal Selm.

« C’est une frappe très douloureuse », a indiqué à Reuters l’une des sources de sécurité.

« Les choses vont s’embraser maintenant », a déclaré une autre source.

Le commandant « avait un rôle de premier plan dans la gestion des opérations du Hezbollah dans le sud », a expliqué à l’AFP un responsable de la sécurité requérant l’anonymat pour des raisons de sécurité, ajoutant qu’il « a été tué dans un raid israélien visant sa voiture dans le sud ».

Les forces israéliennes ont déclaré que des avions de combat avaient frappé des cibles du Hezbollah au Liban, y compris des sites où des membres du groupe terroriste opéraient, mais elles n’ont pas confirmé que Tawil avait été tué.

Lors d’une interview télévisée diffusée plus tard dans la journée de lundi, le ministre des Affaires étrangères, Israël Katz, a déclaré qu’Israël avait éliminé Tawil, ce qui fait de lui le premier responsable israélien à revendiquer la responsabilité de l’attaque, même s’il était largement admis qu’elle avait été menée par les forces de défense israéliennes.

Israël préfère généralement maintenir une politique d’ambiguïté concernant ses opérations à l’étranger et Katz, qui a pris ses fonctions de ministre des Affaires étrangères au début du mois dans le cadre d’un accord de rotation convenu au préalable, a tenu à préciser qu’Israël n’avait pas assumé publiquement la responsabilité de la frappe qui, la semaine dernière, a tué le chef adjoint du Hamas, Saleh al-Arouri, à Beyrouth.

« En ce qui concerne l’attaque au Sud-Liban, oui, nous avons assumé la responsabilité de l’assassinat du commandant de la Force Qods », a déclaré Katz à la chaîne de télévision de la Quatorzième chaîne, qui l’a corrigé pour avoir fait référence à la branche étrangère du Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran au lieu de la Force Radwan.

« Cela fait partie de la guerre », a ajouté Katz.

L’unité Radwan est le commando d’élite du Hezbollah. Selon certaines informations, l’unité était stationnée le long de la frontière nord d’Israël et planifiait un assaut sur le nord d’Israël, mais le projet a été suspendu à la suite de l’assaut du Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.