Le Jihad islamique a utilisé un nouveau projectile muni d’une ogive de 300 kg
Rechercher

Le Jihad islamique a utilisé un nouveau projectile muni d’une ogive de 300 kg

La Douzième chaîne indique que la roquette, qui a laissé un énorme cratère dans le sud d'Israël, a été développée avec l'aide d'ingénieurs iraniens

Des Israéliens inspectent un cratère laissé par une nouvelle roquette du Jihad islamique dans le sud d'Israël en novembre 2019. (Capture d'écran/Douzième chaîne)
Des Israéliens inspectent un cratère laissé par une nouvelle roquette du Jihad islamique dans le sud d'Israël en novembre 2019. (Capture d'écran/Douzième chaîne)

Le Jihad islamique palestinien a tiré un nouveau type de roquette sur Israël avec une ogive énorme de 300 kg qui a laissé un énorme cratère là où elle a explosé dans le sud du pays, a rapporté la Douzième chaîne vendredi.

La roquette, qui transportait beaucoup plus d’explosifs que la plupart des missiles tirés par le groupe terroriste, a atterri en rase campagne près d’une agglomération israélienne à la périphérie de Gaza et laissé un cratère de 16 mètres de diamètre et 2 mètres de profondeur.

La Douzième chaîne a déclaré que la taille de la roquette avait surpris Israël, notant qu’elle avait été développée localement avec l’aide d’ingénieurs iraniens.

Le rapport indique que le Jihad islamique a réussi, à certains égards, à dépasser les capacités techniques du groupe terroriste beaucoup plus important du Hamas. Toutefois, il a noté que le Hezbollah au Liban avait des roquettes de cette taille et de plus grande taille dirigées contre Israël, certaines avec des systèmes de guidage de précision.

Le Jihad islamique a reçu des centaines de millions de dollars d’aide de l’Iran, qui espère utiliser ses mandataires à Gaza et au Liban pour tirer des milliers de missiles sur Israël dans l’éventualité d’un conflit.

Des roquettes lancées depuis la bande de Gaza vers Israël, le 12 novembre 2019. (Crédit : AP Photo/Khalil Hamra)

De mardi matin à l’aube jusqu’au jeudi matin, Israël et le Jihad islamique ont livré une bataille au cours de laquelle plus de 450 roquettes et obus de mortier ont été tirés sur Israël depuis Gaza. L’armée israélienne a réagi en lançant des dizaines de frappes aériennes sur les bases et les installations d’armement du Jihad islamique et sur les cellules terroristes au moment où elles tiraient et se préparaient à lancer leurs roquettes.

Selon des sources palestiniennes, 34 Gazaouis ont été tués. Israël a déclaré que 25 des victimes étaient des terroristes ; des représentants des droits de l’homme ont déclaré que 16 civils figuraient parmi les morts.

La branche armée du Hamas a déclaré vendredi qu’un de ses membres avait été tué pendant la flambée, mais n’a pas précisé s’il avait été impliqué dans les combats.

Cinquante-huit Israéliens ont été légèrement et modérément blessés ou traités pour anxiété.

Vendredi, les écoles sont restées fermées dans la périphérie de Gaza, mais à midi, les conseils locaux avaient annoncé un retour à la normale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...