Le journal du gendre de Trump annonce qu’il arrêtera d’aider le candidat
Rechercher

Le journal du gendre de Trump annonce qu’il arrêtera d’aider le candidat

Le rédacteur politique du New York Observer, possédé par Jared Kushner, affirme que l’hebdomadaire couvrira le candidat comme les autres

Donald Trump pendant un évènement de campagne, accompagné par (de gauche à droite) son épouse Melania Trump, sa fille Ivanka Trump et son mari, Jared Kushner, à Waterloo, dans l'Iowa, le 1er février 2016. (Crédit : JTA/Samuel Corum/Anadolu Agency/Getty Images)
Donald Trump pendant un évènement de campagne, accompagné par (de gauche à droite) son épouse Melania Trump, sa fille Ivanka Trump et son mari, Jared Kushner, à Waterloo, dans l'Iowa, le 1er février 2016. (Crédit : JTA/Samuel Corum/Anadolu Agency/Getty Images)

Le New York Observer a déclaré que son rédacteur ne consulterait plus l’équipe de campagne de Donald Trump, dont le gendre, Jared Kushner, possède l’hebdomadaire.

Le communiqué de mardi, annoncé lundi par le Huffington Post, a été publié un jour après qu’un portrait du favori de la course républicaine à la présidentielle, publié par un magazine new-yorkais, a dit qu’un rédacteur de l’Observer, Ken Kurson, ait aidé Kushner à écrire le discours de Trump pour la conférence politique annuelle de l’AIPAC le mois dernier.

« Un récent article au sujet du rôle de Ken Kurson, rédacteur de l’Observer, dans [la rédaction d’]un discours prononcé par Donald Trump devant l’AIPAC a entraîné un nouvel examen minutieux des relations de notre journal avec M. Donald Trump, qui est le beau-père de notre propriétaire, Jared Kushner », a écrit dans ce communiqué Jill Jorgensen, le rédacteur politique du journal.

« Dans le futur, il n’y aura plus de rôle ou quoi que ce soit sur la campagne pour M. Kurson ou quiconque travaillant à la rédaction de l’Observer. »

Le communiqué a annoncé que l’Observer commencerait à couvrir Trump comme tout autre candidat. Le journal s’était empêché d’informer sur le candidat en raison de son lien familial avec Kushner.

Ivanka Trump, la fille de Donald Trump, est mariée à Kushner, qui est juif orthodoxe. Kushner a été le sujet ces derniers jours de nombreux portraits car il fait partie de cercle restreint de conseillers de la campagne de son beau-père, mais dans un rôle non officiel.

Héritier d’une famille de l’immobilier qui a beaucoup donné aux causes juives et pro-Israël, Kushner a conseillé à son beau-père de se tourner vers une campagne plus traditionnelle, a annoncé Reuters cette semaine, et de contacter l’establishment des donateurs républicains.

Kushner et son père, Charles, sont des donateurs importants de l’AIPAC, et Kushner avait organisé pour Trump son voyage en Israël en décembre dernier pour rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahu et d’autres dirigeants.

Trump avait annulé son voyage quand Netanyahu avait critiqué l’appel du candidat à interdire aux musulmans d’entrer aux Etats-Unis. Sa campagne a démenti une information disant que Trump avait réprimandé Kushner pour avoir suggéré la visite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...