Le Likud arrive en tête des votes des habitants des implantations
Rechercher

Le Likud arrive en tête des votes des habitants des implantations

La participation des Israéliens des implantations était supérieur de 10 % à celle de la moyenne nationale

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Une femme vote dans un bureau de vote de l'implantation israélienne d'Efrat en Cisjordanie. (le 9 avril 2019)
Une femme vote dans un bureau de vote de l'implantation israélienne d'Efrat en Cisjordanie. (le 9 avril 2019)

Le Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu a enregistré ses meilleurs scores dans les implantations juives en Cisjordanie lors des élections de la semaine dernière, selon le décompte final des élections.

Même si ses partenaires de HaBayit HaYehudi et les députés de l’Union nationale sont connus pour leur défense agressive du projet d’implantation, l’Union des partis de droite figure en troisième position des partis les plus populaires en Cisjordanie, juste derrière le parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah, qui a pu compter sur le vote confortable d’environ un tiers des habitants des implantations qui s’identifient comme des haredim.

Les chiffres sont presque identiques à ceux de la précédente élection de 2015, avec le Likud qui maintient son statut comme le parti le plus populaire pour la deuxième fois d’affilée. La promesse de fin de campagne de Netanyahu d’annexer des partis de la Cisjordanie s’il était réélu n’a pas eu d’impact fort sur le résultat du parti parmi les habitants des implantations.

Plus de 283 000 habitants d’implantations des 448 672 Israéliens vivant en Cisjordanie avaient le droit de voter mardi dernier. Plus de 78 % d’entre eux ont voté – un chiffre supérieur de 10 % à la moyenne nationale – ce qui correspond à 4,3 % du total des votes, environ 5 sièges à la Knesset.

Répartition du vote des habitants des implantations aux élections de 2019 :

Répartition des votes des habitants d’implantations aux élections de 2019.

Après le Likud (23  %), Yahadout HaTorah/United Torah Judaism (18,8 %) et l’Union des partis de droite/URWP (18 %), les autres partis les plus populaires étaient HaYamin HaHadash/New Right (10,6 %), Kakhol lavan/Blue and White (8,6 %), le Shas (8,4 %) et Zehut (4,9 %). Aucun des autres partis entrés à la Knesset n’a reçu plus de 2 % des votes des habitants d’implantations.

La ville qui a le plus voté (10 093 voix) pour le Likud était la ville-implantation de Maale Adumim.

C’est à Oranit que Kakhol lavan a obtenu le plus de voix, la localité qui chevauche la Ligne verte ayant déposé 2 120 bulletins pour le parti centriste.

Beit El était l’implantation qui a le plus voté pour l’Union des partis de droite (2 005 voix), et HaYamin HaHadash a reçu le plus de scrutins dans l’implantation d’Efrat dans le Gush Etzion, où 1 866 électeurs ont déposé un bulletin pour le parti d’Ayelet Shaked et de Naftali Bennett, qui n’a pas franchi le seuil d’éligibilité.

À Maale Adumim, 223 Israéliens ont déposé un bulletin pour le Parti travailliste, et 123 résidents de Har Adar, qui chevauche la Ligne verte, ont voté pour Meretz. Ces deux chiffres représentaient les meilleurs résultats obtenus par des partis de gauche dans une implantation située au-delà de la Ligne verte.

Les implantations dans la vallée du Jourdain, qui dans le passé votaient largement pour le parti travailliste, ont continué leur virage à droite, seule une implantation, Niran, ayant donné au parti une majorité relative de voix.

La plupart des autres petites implantations de cette région frontalière aride ont soutenu Kakhol lavan ou le Likud.

Le parti centriste Kakhol lavan a reçu le plus de soutien à Netiv Hagdud et Neama, deux des dernières communautés à avoir soutenu majoritairement le Parti travailliste au-delà de la Ligne verte lors des élections de 2015.

Réagissant aux chiffres indiquant le taux de participation très fort parmi les Israéliens de Cisjordanie, le conseil d’implantation Yesha a déclaré « nous voyons encore et encore l’engagement des résidents de Judée, de Samarie et de la vallée du Jourdain, mais aussi leur implication dans d’importantes décisions concernant le futur de l’Etat d’Israël ».

« Quel que soit le bulletin qu’ils ont choisi de glisser dans l’urne, nos résidents comprennent bien la responsabilité nationale du vote pour la Knesset », a déclaré Yesha dans un communiqué. « Nous souhaitons bonne chance à tous les nouveaux et anciens députés qui pourront continuer à travailler ensemble pour le peuple d’Israël et dans la Terre d’Israël ».

Résultats définitifs des élections israéliennes 2019 (Blue and White = Kakhol lavan, United Torah Judaism = Yahadout HaTorah, Labor = Parti travailliste, URWP = Union des partis de droite).
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...