Réforme des primaires : le Likud soutient Netanyahu
Rechercher

Réforme des primaires : le Likud soutient Netanyahu

Tous les adhérents du parti participeront à la désignation des 16 premières places sur la liste pour la Knesset

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu vote à un bureau de vote de Jérusalem, le 14 juin 2015. (Miriam Alster / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu vote à un bureau de vote de Jérusalem, le 14 juin 2015. (Miriam Alster / Flash90)

Les membres du puissant comité central du Likud ont voté dimanche soir en faveur d’une motion soutenue par le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur la reforme des élections primaires donnant à tous les adhérents du parti le droit de désigner les 16 premières places de la liste du parti pour la Knesset.

Les membres du comité ont ainsi réduit leur propre pouvoir, se limitant à ne désigner que les candidats qui se trouvent plus bas sur la liste.

Le taux de participation a été de 69 % ; 2 689 membres du comité sur 3 770 s’étant rendus dimanche aux urnes.

Parmi les voix exprimées, 1557 (57,9 %) se sont prononcées en faveur de la motion présentée par le député David Bitan, et soutenue par le Premier ministre, tandis que 1 040 personnes ont voté pour une deuxième motion qui aurait donné le contrôle de l’ensemble de la liste à la Knesset au comité central, privant ainsi de leurs droits plus de 100 000 adhérents du Likud.

Le site d’actualités en hébreu NRG a rapporté dimanche qu’une troisième motion figurait sur le bulletin de vote, bien que ses chances de succès soient très réduites.

Selon cette proposition, les membres du comité central, avec des milliers de representants locaux du parti à travers Israël, désigneraient la liste pour la Knesset.

Le député du Likud David Amsalem, qui a proposé la motion donnant plus de poids au membres du comité central du parti pour les élections primaires , vote pour sa proposition, le 14 juin 2015. (Crédit :  Miriam Alster/Flash90)
Le député du Likud David Amsalem, qui a proposé la motion donnant plus de poids au membres du Comité central du parti aux élections primaires, vote pour sa proposition, le 14 juin 2015. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

L’exercice était un premier test post-électoral pour Netanyahu, qui a mené le parti à la victoire en mars dernier, et qui au cours des dernières années, a perdu de son pouvoir au sein au Comité central du Likud.

Netanyahu craignait qu’un trop grand contrôle de la liste par le Comité central risquait de corrompre le processus.

Dimanche matin, le Premier ministre avait exhorté les membres à aller voter pour que les opposants à sa proposition, qu’il appelle la minorité, n’aient pas l’occasion de « nuire à nos adhérents et de donner à nos adversaires une chance de ternir notre réputation ».

Il a exprimé l’espoir d’une participation électorale élevée qui répéterait la victoire du Likud aux élections de mars dernier, et a ajouté que le vote pour la proposition qu’il a soutenue permettrait de maintenir le Likud au pouvoir « pour de nombreuses années à venir ».

Haaretz avait rapporté ce dimanche qu’après les efforts de Netanyahu pour gagner le soutien des membres du Comité central du Likud au cours des dernières semaines, il a obtenu le soutien de 26 des 30 députés Likud.

Les ministres Yisrael Katz et Silvan Shalom ont refusé de signer.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...