Le Likud veut une loi pour démolir les maisons des pyromanes
Rechercher

Le Likud veut une loi pour démolir les maisons des pyromanes

Sharren Haskel dit qu'elle déposera un projet de loi en ce sens ; Gilad Erdan a déclaré que le gouvernement israélien devrait utiliser tous les outils dont il dispose pour punir les incendiaires

Sharon Haskel à Haifa alors que des incendies ont éclaté dans le nord du pays, le 24 novembre 2016  (Crédit : autorisation)
Sharon Haskel à Haifa alors que des incendies ont éclaté dans le nord du pays, le 24 novembre 2016 (Crédit : autorisation)

La députée Sharren Haskel (Likud) a fait savoir qu’elle déposerait un projet de loi visant à lutter contre les incendiaires, selon Maariv.

Haskel a dit que le projet de loi, qui est une initiative du ministre des Transports, Yisrael Katz, définira les incendiaires comme des terroristes, afin qu’ils puissent être punis de la même manière que les terroristes, ce qui inclut la démolition de leurs maisons.

« Nous devrions agir dans la pleine mesure de la loi contre les incendies criminels et envoyer un message d’avertissement », a déclaré Katz, cité par le journal Maariv.

Haskel a souligné que la récente vague d’incendies, dans laquelle plus de 75 000 personnes ont été évacuées de leurs foyers, « est une nouvelle augmentation du danger [de l’infraction] et nous devrions le traiter de cette manière. L’amendement au projet de loi permettra à [l’État] de confisquer et de démolir des biens appartenant aux incendiaires qui nuisent à la sécurité de l’État, et de les définir comme des terroristes ».

Aussi, un responsable de la sécurité dont l’identité n’a pas été révélée par Maariv a précisé que la vague d’incendies n’a pas commencé comme des attaques terroristes, mais que cela était devenu le cas quand des Palestiniens ont été « inspirés » par l’idée de mettre le feu au pays.

« Le discours sur les médias sociaux a créé une rumeur et a inspiré les Palestiniens sur la toile. Jeudi matin, nous avons surveillé des centaines de conversations, dont la plupart ont échoué, mais dont certaines ont conduit des Palestiniens à quitter leurs villages et à tenter de déclencher des incendies », a déclaré le responsable, ajoutant que « ce serait une mission complexe de le transformer en un acte d’accusation. »

Yisrael Katz (Crédit : Noam Revkin Fenton/FLASH90)
Yisrael Katz (Crédit : Noam Revkin Fenton/FLASH90)

Le ministre israélien de la Sécurité publique, Gilad Erdan (Likud), a déclaré que le gouvernement israélien devrait utiliser tous les outils dont il dispose pour punir les incendiaires soupçonnés d’avoir délibérément initié certains des incendies qui ont ravagé le pays cette semaine.

Dans une interview avec la Deuxième chaîne, Erdan a dit que si l’application de la loi « peut détruire les maisons de terroristes qui ont tiré ou poignardé [des Israéliens], alors nous pouvons démolir les maisons de ceux qui ont commis un incendie criminel pour des motifs nationalistes. Il n’y a pas de différence. »

Erdan a ajouté que la plupart des personnes arrêtées dans le cadre de la vague d’incendies, soit environ 35 personnes au cours des derniers jours, sont des résidents palestiniens de Cisjordanie.

Un petit nombre d’entre eux sont des Israéliens arabes, a conclu Erdan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...