Le maire controversé de Tibériade démis de ses fonctions
Rechercher

Le maire controversé de Tibériade démis de ses fonctions

Le ministre du Likud Zeev Elkin annonce qu'il va démettre de ses fonctions le maire controversé de Tibériade, Ron Cobi

Ron Cobi, le maire de Tibériade devant le bâtiment de la municipalité de Tibériade dans le nord d'Israël, le 1er avril 2019. (David Cohen/Flash90)
Ron Cobi, le maire de Tibériade devant le bâtiment de la municipalité de Tibériade dans le nord d'Israël, le 1er avril 2019. (David Cohen/Flash90)

Cette décision intervient après que Cobi a échoué à plusieurs reprises à faire adopter un budget municipal depuis son entrée en fonction après les élections d’octobre 2018.

Surnommé le « Donald Trump du Nord » par les médias israéliens, Cobi a fait son entrée dans la municipalité à l’automne 2018 avec une campagne axée sur la communauté ultra-orthodoxe croissante et son influence dans la ville, mise en évidence dans une série de vidéos en direct sur Facebook, souvent grossières et menaçantes.

Il est rapidement devenu la bête noire de la communauté Haredi après avoir instauré des lignes de bus gratuites le samedi dans la ville et autorisé les entreprises de divertissement et de commerce à ouvrir le jour de repos juif, tout en s’engageant à restreindre les projets de logements pour les résidents ultra-orthodoxes.

En mars, Bezalel Smotrich, de l’Union des partis de droite, a accusé Cobi d’antisémitisme.

La décision de lundi a été prise par le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri.

Il a déclaré : « Le plus important est de remettre la ville de Tibériade sur les rails et de la rendre viable pour que ses citoyens ne soient pas lésés. »

Des représentants du gouvernement seront affectés dans l’équipe municipale de Tibériade pour la remplacer jusqu’à la tenue de nouvelles élections locales.

Vue du lac de Tibériade, dans le nord d’Israël, le 19 avril 2017 (Isaac Harari / FLASH90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...