Le maire d’Athènes signe une déclaration contre l’antisémitisme
Rechercher

Le maire d’Athènes signe une déclaration contre l’antisémitisme

Giorgos Kaminis rejoint les 60 maires européens et 300 maires américains dans la campagne de sensibilisation d'un groupe juif américain

Vue sur Athènes, en Grèce (Crédit : CC BY-SA Titanas, Flickr)
Vue sur Athènes, en Grèce (Crédit : CC BY-SA Titanas, Flickr)

Athènes, Grèce – Le maire d’Athènes a signé une déclaration contre l’antisémitisme, rejoignant ainsi les 60 autres maires européens qui ont signé l’initiative de l’American Jewish Committee (AJC).

« J’ai choisi de signer parce qu’il est de mon intime conviction que la valeur première dans une société civilisée est la dignité humaine », a déclaré le maire Giorgos Kaminis lors d’une cérémonie tenue avec neuf membres de la délégation de l’AJC dans la capitale grecque.

A part les maires européens, la campagne « Maires Unis contre l’Antisémitisme » de l’AJC a recueilli les signatures de plus de 300 maires américains.

Athènes a connu plusieurs incidents antisémites l’année dernière, et un cimetière et un monument à la mémoire des JUifs grecs qui ont péri dans la Shoah y ont été vandalisés.

La délégation de l’AJC a également rencontré de hauts responsables gouvernementaux grecs. Pendant le voyage, le directeur exécutif de l’AJC, David Harris, a reçu un doctorat honorifique de l’Université du Pirée.

Une récente enquête de l’Anti-Defamation League (ADL) a montré que la Grèce a le taux le plus élevé d’antisémites en Europe, avec 69 % des Grecs affichant des opinions antisémites. Cela représente près de deux fois le taux du deuxième pays européen ayant le taux le plus élevé d’antisémites auto-proclamés, la France, avec un taux de 37 %.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...