Le maire de Jérusalem a encore sauvé la journée
Rechercher

Le maire de Jérusalem a encore sauvé la journée

Quand l’épouse du ministre de l’intérieur Silvan Shalom s’évanouit au marché de Jérusalem, Nir Barkat est là pour prodiguer les premiers soins

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, au sommet du musée de la Tour de David, le 14 avril 2015 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, au sommet du musée de la Tour de David, le 14 avril 2015 (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

D’une manière ou d’une autre, le maire de Jérusalem Nir Barkat semble être toujours au bon endroit au bon moment.

Comme dimanche après-midi, quand l’épouse du ministre de l’intérieur Silvan Shalom s’est évanouie au marché Mahane Yehuda de Jérusalem, et que M. Barkat était sur place pour la ranimer.

Judy Shalom Nir-Mozes était venue à Jérusalem pour faire une visite de la ville, guidée par M. Barkat.

Cependant, en arrivant au marché, elle s’est soudainement évanouie, et a reçu les premiers soins par le maire.

Mme Nir-Mozes a ensuite été évacuée vers l’hôpital, où son mari, arrivé directement de la Knesset, l’attendait. « Merci de vos attentions », a-t-elle tweeté plus tard.

« Tout va bien. Je me sens bien. »

M. Barkat, pendant ce temps, a tweeté : “Remets toi bien, Judy Mozes, nous finirons le repas chez Morris bientôt. »

Ce n’est pas la première fois que M. Barkat fait les gros titres en portant secours à des citoyens en détresse dans les rues de sa ville.

En février, Barkat et son équipe de sécurité avait appréhendé un adolescent palestinien qui venait de poignarder un homme près des bureaux du maire place Safra.

Quelques heures après, Internet débordait d’images le décrivant comme un super héros et en personnage de film d’action.

Quand la vague d’attentats terroristes a frappé Jérusalem il y a environ deux mois, M. Barkat, qui porte son arme lors de ses représentations politiques, a appelé les résidents à porter une arme, et, menant par l’exemple, porte un pistolet associé à un kit de conversion de carabine de dur à cuire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...