Le maire de Jérusalem se prépare pour la Knesset
Rechercher

Le maire de Jérusalem se prépare pour la Knesset

La Dixième chaîne annonce que Nir Barkat recrute des soutiens, mais il ne défiera pas Netanyahu ; son bureau déclare qu’il est concentré sur Jérusalem

Le maire de Jérusalem se prépare pour concourrir à la Knesset, a annoncé la Dixième chaîne dimanche, et recrute des électeurs potentiels comme membres du Likud. Il vise au final le poste de Premier ministre, mais il ne défiera pas directement Benjamin Netanyahu, a annoncé le programme télévisé.

Barkat a travaillé dur au cours des récentes semaines pour rassembler des milliers de soutiens au Likud, dans l’espoir qu’ils constitueront un noyau de soutien pour lui obtenir une place solide sur la liste du parti à la Knesset dans les prochaines élections législatives, a-t-on expliqué à la télévision.

Ses soutiens viendraient d’au-delà des limites municipales de Jérusalem, y compris des villes importantes pour le Likud comme Ashdod et Asheklon.

Une déclatation du bureau de Barkat a précisé qu’il se concentrait seulement sur Jérusalem pour le moment, mais il n’a pas exclu une future candidature.

« Le maire est concentré exclusivement sur l’avancement et le développement de Jérusalem », selon le communiqué.

« Barkat a annoncé en avance qu’il se présenterait pour deux ou trois mandats en tant que maire, et dans les deux prochaines années, il annoncera s’il candidatera pour un troisième mandat ».

Si Benjamin Netanyahu ne se présente pas encore au poste de Premier ministre, Barkat prévoierait de se lancer dans la bataille pour la direction du parti, et peut-être du pays.

Mais si Netanyahu se présente effectivement la prochaine fois, Barkat ne se présentera pas contre lui, selon la Dixième chaîne. Barkat a soutenu Netanyahu au poste de Premier ministre aux dernières élections nationales, tenues plus tôt cette année.

Dans le même temps, Barkat a annoncé dimanche que l’ancien rival Moshe Lion, qui a perdu la campagne des municipales contre Barkat en 2013, rejoindrait son parti “Yerushalayim Tatzliah” (« Jérusalem réussira »).

Dans le cadre de l’accord, qui va étendre la carte de Barkat dans la municipalité avec six sièges, Lion aura le portefeuille du Département de l’Administration de la Communité et présidera sa communauté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...