Le maire de Rahat rend visite à la femme juive poignardée au marché de la ville
Rechercher

Le maire de Rahat rend visite à la femme juive poignardée au marché de la ville

"L’attaque contre Shlomit était une attaque contre tous les résidents de Rahat", a dénoncé Talal al-Krenawi

Le maire de Rahat Talal al-Krenawi visitant Shlomit Gonen le 7 février 2016, un jour après qu'elle ait été poignardée dans le cou lors d'une attaque dans le marché de la ville bédouine (Crédit : Capture d'écran Ynet)
Le maire de Rahat Talal al-Krenawi visitant Shlomit Gonen le 7 février 2016, un jour après qu'elle ait été poignardée dans le cou lors d'une attaque dans le marché de la ville bédouine (Crédit : Capture d'écran Ynet)

Talal al-Krenawi, le maire de Rahat, rend visite à Shlomit Gonen, la femme juive israélienne poignardée et blessée dans une attaque qui s’est produite hier au marché Rahat.

« L’attaque contre Shlomit était une attaque contre tous les résidents de Rahat », explique al-Krenawi, selon Walla. Chaque institution éducative à Rahat s’est exprimée contre la violence. Certaines écoles lui ont même rendu visite.

« L’attaque terroriste a mis en danger le tissu social, a-t-il ajouté. Ce n’était pas un résident de Rahat, mais un étranger illégal. J’ai eu l’information avec des caméras de sécurité, et nous pouvons dire avec certitude qu’il ne s’agissait pas d’un résident local. Je pense que la police va très rapidement l’arrêter ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...