Le maire d’Efrat accuse l’UE de « duplicité » à propos de la construction
Rechercher

Le maire d’Efrat accuse l’UE de « duplicité » à propos de la construction

Oded Ravivi déplore que l'Union européenne dénonce les constructions juives tout en bâtissant pour les Palestiniens

Le coordinateur du gouvernement dans les Territoires, le général Yoav Mordechai (à gauche) avec Oded Ravivi, le chef du  conseil d'Efrat, lors d'une tournée dans l'implantation d'Efrat au Gush Etzion, le 25 janvier 2015 (Crédit : Gershon Elinson / Flash90)
Le coordinateur du gouvernement dans les Territoires, le général Yoav Mordechai (à gauche) avec Oded Ravivi, le chef du conseil d'Efrat, lors d'une tournée dans l'implantation d'Efrat au Gush Etzion, le 25 janvier 2015 (Crédit : Gershon Elinson / Flash90)

Le chef du Conseil local d’Efrat, ville de Cisjordanie, a déclaré que l’Union européenne était un « exemple de duplicité ».

Oded Ravivi, avocat de formation, a critiqué l’UE pour avoir prétendument parrainé la construction illégale d’un bâtiment en Cisjordanie destiné à loger des Palestiniens.

Ses commentaires ont été faits devant la sous-commission de la Knesset pour la Judée et la Samarie qui a été convoquée mardi pour évoquer les constructions palestiniennes illégales en Cisjordanie, où les fonctionnaires de l’Administration civile ont présenté 140 cas d’activité de construction illégale menée par des commanditaires européens, y compris l’UE.

« L’UE est un exemple de duplicité [qui agit sous] couvert de défense des droits de l’Homme », a accusé Ravivi.

« D’une part, il condamne les constructions ‘illégales’ des Juifs en Judée et en Samarie, et d’autre part, il construit illégalement pour les Palestiniens. Bâtissant sans suivre les plans, sans connexion [des maisons] aux infrastructures, tout en créant un préjudice [à l’environnement] et en violant les lois de la planification et de la construction », s’est insurgé Ravivi.

« Je crois », a-t-il ajouté, « que la paix viendra quand ces maîtres vont quitter la région et nous laisser, nous et les Palestiniens vivre côte à côte. Je les invite à Efrat à être témoin de leurs propres yeux de la coexistence entre les Palestiniens et les résidents d’Efrat ».

Il ajoute qu’il tient à féliciter le coordonnateur de l’activité gouvernementale dans les Territoires (COGAT), le major Général Yoav Mordechai qui a dit lors de la discussion d’hier que l’Etat prendra des mesures actives contre toute personne qui construit des bâtiments illégaux en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...