Le malaise de Pascal Elbé face à la rémunération de Gilbert Chikli
Rechercher

Le malaise de Pascal Elbé face à la rémunération de Gilbert Chikli

L'auteur de "l'arnaque au président" a été condamné en France à sept ans de prison et à un million d’euros d’amende.

Pascal Elbé (Crédit : capture d'écran vidéo YouTube)
Pascal Elbé (Crédit : capture d'écran vidéo YouTube)

Lors d’une interview réalisée lors du 20h de TF1, le 29 décembre dernier, Pascal Elbé, le réalisateur de « Je compte sur vous » a du rendre des comptes sur ses liens avec l’anti-héros de son film.

Son film inspiré de la vie de Gilbert Chikli, escroc connu pour avoir inventé l’arnaque au président, continue à faire couler de l’encre.

Pascal Elbé est revenu sur sa volonté à ne pas vouloir prendre de position « morale » en tant que réalisateur. « On se contente d’être un cinéaste, sans porter de jugement de valeur, » explique-t-il.

« Je me suis complètement affranchi de la réalité pour composer mon propre héros. J’ai fait un objet de cinéma et c’est vrai que c’était compliqué, » ajoute le réalisateur.

Pascal Elbé revient sur la prétendue implication de Gilbert Chikli sur le tournage du film. S’il avoue l’avoir rencontré, il dément l’existence d’une quelconque collaboration.

« Il a été comme un consultant, il a participé au projet, je ne vais pas le renier évidemment mais par la suite je me suis écarté de cette histoire de départ pour créer ma propre histoire. »

Concernant la question de la rémunération de Gilbert Chikli qui s’élève à 0,15 % sur chaque entrée du film, Pascal Elbé élude la question en déclarant « je pense qu’il va falloir en parler davantage à mon producteur. »

Le réalisateur justifie l’existence d’un versement afin de pouvoir utiliser son histoire et d’en faire une oeuvre cinématographique.

« Il a sans doute touché un droit pour raconter son histoire, » conclut Pascal Elbé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...