Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Le « mariage de la haine » 2015 : pas de prison, mais des TIG pour les accusés

Des peines de 200 heures à 5 mois de travaux d'intérêt général pour les 5 invités qui se sont moqués de la victime d'un attentat terroriste juif, décide le tribunal de Jérusalem

Capture d'écran d'une vidéo montrant des mariés juifs israéliens extrémistes célébrant le meurtre de la famille Dawabsha. (Crédit : Ccapture d'écran/Channel 10)
Capture d'écran d'une vidéo montrant des mariés juifs israéliens extrémistes célébrant le meurtre de la famille Dawabsha. (Crédit : Ccapture d'écran/Channel 10)

Le tribunal de première instance de Jérusalem a condamné jeudi cinq hommes à des travaux d’intérêt général pour avoir participé au « mariage de la haine » de 2015, au cours duquel des convives ont été filmés se moquant de la victime d’un attentat terroriste juif au cours duquel des membres d’une famille palestinienne ont été brûlés vifs.

Sur les images, on voit les invités au mariage brandir des armes à feu, des couteaux et un faux cocktail Molotov, alors que retentit en arrière-plan une chanson sur la vengeance biblique. L’une des personnes présentes avait imprimé une photo d’Ali Dawabsha, le bébé de 18 mois, victime de l’acte terroriste, et l’avait brandie en l’air avant de la poignarder avec un couteau, entouré d’invités dansant frénétiquement.

Dawabsha a été tué avec ses parents lors de l’attentat de 2015 dans le village de Douma, en Cisjordanie. Son frère de quatre ans a été grièvement blessé mais a survécu.

Les images ont choqué une grande partie du pays et ont été vivement condamnées, mais tous les participants ont réussi à éviter la prison. Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, a été l’avocat de l’un des accusés.

Dans sa décision de jeudi, le juge Eitan Cohen a condamné Daniel Pinner, qui avait été reconnu coupable l’année dernière d’incitation à la violence, d’incitation au racisme et de possession illégale d’une arme, à cinq mois de travaux d’intérêt général.

Shmuel Fein et Yehudiya Sohki, également reconnus coupables d’incitation à la violence, ont été condamnés à quatre mois de travaux d’intérêt général chacun. Des peines plus légères de 200 heures de travail d’intérêt général ont été infligées à Dov Morell et Tal Naveh, également reconnus coupables d’incitation à la violence.

Pour expliquer la légèreté apparente de ces peines, le juge Cohen a souligné le jeune âge des défendeurs, les rendant plus susceptible d’être influencés par l’environnement extrême dans lequel ils vivent. Le juge a également noté que plusieurs des défendeurs avaient désavoué leurs actes. L’un d’entre eux, Morell, a déclaré publiquement que l’incident l’avait amené à changer radicalement sa vision du monde.

Il a ajouté qu’il lui avait été interdit de présenter des excuses à la famille Dawabsha tant que l’affaire était en cours, mais que maintenant qu’elle était close, il s’employait déjà à le faire.

En avril, deux autres des invités au mariage ont été condamnés, notamment le marié Yakir Ashbel, qui a écopé de quatre mois de travaux d’intérêt général. Zvi Yehuda Zlatkin a été condamné à 180 heures de travaux d’intérêt général.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.