Le mémorial aux martyres juifs d’Anderlecht à l’abandon
Rechercher

Le mémorial aux martyres juifs d’Anderlecht à l’abandon

Le site belge est aujourd'hui fermé aux visiteurs en raison d'un manque de sécurité et d'autorisation légale

Crédit : YouTube/Gedenktag «Yom HaShoah» in Anderlecht (B)
Crédit : YouTube/Gedenktag «Yom HaShoah» in Anderlecht (B)

Le mémorial aux martyrs juifs d’Anderlecht en Belgique se trouve aujourd’hui est à l’abandon et ne dispose d’aucune ressources pour faire vivre cet endroit dédié à la mémoire des disparus.

Cet état d’abandon remonte au décès de l’architecte des travaux de rénovations, Isodore Zielonka, en mai 2014, rapporte le site CCLJ.

Aujourd’hui Charles Helholc, le conservateur en charge du mémorial, tire la sonnette d’alarme.

Ce dernier s’occupe seul du lieu de mémoire. Il s’y rend plusieurs fois par semaine pour entretenir, nettoyer et faire visiter le site. Il a également fait installer un système de sécurité.

Charles Helholc explique que le mémorial attire des groupes de visiteurs au minimum une fois par mois, et qu’il a des réservations jusqu’en janvier 2016.

Le problème que le conservateur rencontre est sécuritaire, le site ayant déjà fait l’objet de vandalisme et d’attaques antisémites en 2014.

De plus Charles Helholc n’a aucun statut légal vis-à-vis du lieu, le Conseil d’administration ne s’étant jamais réuni sur cette question.

Ainsi, il a donc décidé de ne plus autoriser les visites jusqu’à nouvel ordre.

Il lance donc un appel solennel. Une réunion des responsables communautaires doit se tenir pour « qu’on s’occupe enfin de ce mémorial et qu’on ne le laisse pas à l’abandon, » a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...