Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

Le ministère de l’Intégration diminue l’aide au logement des olim

L'aide est diminuée de moitié pour atteindre 8 712 shekels sur deux ans, avec des bonus en cas d'installation dans des zones « prioritaires »

Illustration : Des olim orif¡ginaires d'Éthiopie arrivent à l'aéroport Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 1er juin 2022. (Tomer Neuberg/Flash90)
Illustration : Des olim orif¡ginaires d'Éthiopie arrivent à l'aéroport Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 1er juin 2022. (Tomer Neuberg/Flash90)

Le ministère de l’Immigration et de l’Intégration a réduit de près de moitié l’aide au logement allouée aux olim, dans le cadre d’une réduction budgétaire généralisée, ont rapporté mardi les médias israéliens.

Selon un communiqué de la commission de la Knesset sur l’immigration, l’intégration et les affaires de la diaspora, les olim arrivés en Israël après mars percevront 363 shekels par mois pendant deux ans, soit un total de 8 712 shekels, contre 16 500 shekels sur une période de cinq ans.

Les olim candidats aux zones « prioritaires nationales » de la périphérie du pays percevront un bonus de 973 shekels chaque mois pour les célibataires, 1 341 shekels pour les ménages biparentaux et 1 500 shekels pour les ménages monoparentaux.

Définies dans une autre décision gouvernementale, ces zones sont celles qui sont éloignées du centre du pays ou proches des zones de conflit. Il s’agit notamment des implantations de Cisjordanie et des communautés frontalières de Gaza.

La diminution de l’aide fait partie d’une réforme du ministère induite par des coupes budgétaires généralisées que le gouvernement a décidées début 2024 pour compenser l’augmentation des dépenses de défense dans le contexte de la guerre contre le Hamas à Gaza et de la lutte contre le Hezbollah à la frontière nord.

Le budget du ministère de l’Immigration pour l’aide au logement a été réduit de 80 millions de shekels, selon la déclaration de la commission de la Knesset.

Oded Forer, président de la commission de la Knesset pour l’immigration, l’intégration et la diaspora, assiste à une réunion de la commission à la Knesset à Jérusalem, le 19 janvier 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le président de la commission, le député Oded Forer, du parti d’opposition Yisrael Beytenu – parti très favorable aux olim originaires de l’ex-Union soviétique – a critiqué la baisse des aides et le manque de transparence autour de la mesure.

« C’est un message très dur pour les olim », a déclaré Forer lors de la réunion du comité, lundi. « Nous avions demandé au ministère de nous exposer le projet de réforme avant son adoption, mais sans succès. »

Le député Zeev Elkin de Tikva Hadasha, lui-même olé originaire d’Ukraine, s’est dit, lors de la réunion, « dévasté » que le ministère fasse s’installer des olim à la périphérie du pays.

« Le ministère de l’Immigration et de l’Intégration vole les olim », a déclaré Elkin. « Au lieu d’augmenter l’aide, [le ministère] la réduit de 50 % et a le culot de la qualifier de ‘réforme positive’ pour les olim. »

Zeev Elkin, alors ministre du Logement et de la Construction, s’exprimant lors d’une conférence du Centre israélien de la construction, à Tel Aviv, le 20 octobre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90/Dossier)

La périphérie englobe le nord et le sud d’Israël, très déconnectés des centres économiques de Tel Aviv et Jérusalem en raison notamment de mauvaises infrastructures de transport. Les gouvernements successifs ont affecté des fonds à ces zones marginalisées.

Israël se prépare à ce qu’il qualifie de reprise de l’immigration juive – ou alyah – en raison de l’antisémitisme, en hausse partout dans le monde depuis le 7 octobre dernier, lorsque des milliers de terroristes dirigés par le Hamas ont pris d’assaut le sud d’Israël pour y tuer 1 200 personnes et faire 251 otages, et ainsi déclenché la guerre à Gaza.

Entre janvier et mai 2024, plus de 11 000 olim sont arrivés en Israël en vertu de la loi du retour, qui permet aux Juifs et à leurs proches de devenir Israéliens. 70 % d’entre eux venaient de Russie.

L’Agence juive pour Israël, en charge de l’immigration pour le compte du gouvernement, dit s’attendre à l’arrivée de 15 500 olim du Royaume-Uni, des États-Unis et d’Europe occidentale en 2024, soit 2,5 fois plus que les 6 220 olim occidentaux arrivés en 2023.

Canaan Lidor a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.