Le ministère des Affaires étrangères interdit les contacts entre les diplomates
Rechercher

Le ministère des Affaires étrangères interdit les contacts entre les diplomates

L'interdiction a été édictée suite à une fuite sur la décision des Etats arabes de s'abstenir de voter contre le programme nucléaire d'Israël

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Dore Gold, directeur général du ministère des Affaires étrangères, arrive à la réunion de cabinet hebdomadaire dans les bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 26 juin 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Dore Gold, directeur général du ministère des Affaires étrangères, arrive à la réunion de cabinet hebdomadaire dans les bureaux du Premier ministre, à Jérusalem, le 26 juin 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le directeur général du ministère des Affaires étrangères, Dore Gold, a interdit jeudi à tous les diplomates israéliens de parler à la presse israélienne, dans un effort apparent visant à réprimer les fuites.

L’interdiction a été édictée après que Haaretz ait signalé plus tôt dans la journée que les Etats arabes avaient l’intention, au cours de la prochaine conférence générale de l’Agence internationale de l’énergie atomique en septembre, de ne pas se soumettre au vote annuel sur le contrôle du programme nucléaire d’Israël.

L’information a été divulguée à Haaretz par des responsables du ministère des Affaires étrangères, qui a mis cette décision sur le compte du récent réchauffement entre les relations entre Israël et l’Egypte.

Selon une source de haut rang au sein du ministère des Affaires étrangères, Gold était furieux de la fuite et a convoqué une réunion d’urgence, après quoi, une communication a été envoyée à tous les employés du ministère des Affaires étrangères en Israël et à l’étranger détaillant les nouvelles procédures.

« À la lumière des récents événements, au cours desquels un contact non autorisé avec des journalistes israéliens a eu lieu, nous cherchons à répéter et à affiner la règle », expliquait le communiqué, qui a également été divulgué par Haaretz.

« Il ne doit y avoir aucun contact entre les employés du ministère en Israël ou à l’étranger avec des représentants de la presse israélienne. A chaque demande d’un journaliste israélien, vous devez vous tourner vers le porte-parole du ministère pour recevoir des instructions ».

L’interdiction d’être en contact avec les médias est la dernière mesure prise par Gold et le chef du personnel du ministère, Shimon Shapira, de sévir contre les contacts entre les employés du ministère et les médias, a précisé l’article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...