La Hongrie fustige la décision de l’étiquetage de l’UE
Rechercher

La Hongrie fustige la décision de l’étiquetage de l’UE

Péter Szijjártó s’est rendu ce lundi au mémorial de Yad Vashem ; Budapest ne suivra pas les directives de l'Union européenne

Péter Szijjártó (Crédit : Wikipédia)
Péter Szijjártó (Crédit : Wikipédia)

Le ministre des Affaires Étrangères et du Commerce Hongrois, Péter Szijjártó, s’est rendu ce lundi au mémorial de Yad Vashem.

Il a visité, ce matin, le musée de l’Histoire de la Shoah et a participé à une cérémonie mémorielle dans le Hall du Souvenir.

Il a également visité le mémorial des enfants et a signé le livre des invités.

La Hongrie ne suivra pas les directives de l’Union européenne sur l’étiquetage des produits issus des implantation, a annoncé le ministre des Affaires étrangères de la Hongrie.

« Nous ne soutenons pas cette décision. C’est un instrument inefficace. C’est irrationnel et ne contribue pas à une solution [au conflit israélo-palestinien], mais provoque des dégâts », a expliqué, Peter Szijjártó, qui est également le ministre du commerce de la Hongrie.

Lors d’un événement à Jérusalem organisé par le Conseil des relations étrangères d’Israël, Szijjártó rejette également les critiques internationales des politiques de Budapest vis-à-vis de la crise des réfugiés.

« L’allégation selon laquelle la Hongrie va à l’encontre de la valeurs européenne de la liberté de mouvement est hypocrite », a-t-il affirmé. Nous sommes seulement en train d’empêcher les gens de traverser nos frontières illégalement ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...