Le ministre du Tourisme souhaite différencier les vaccins à Ben Gurion
Rechercher

Le ministre du Tourisme souhaite différencier les vaccins à Ben Gurion

Razvozov veut imposer les sérologies aux personnes ayant reçu le vaccin russe ou chinois ; les voyageurs ayant reçu une injection Pfizer ou Moderna entreraient avec un PCR négatif

Le ministre du Tourisme Yoel Razvozov arrive à la résidence du Président à Jérusalem, le 14 juin 2021 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90).
Le ministre du Tourisme Yoel Razvozov arrive à la résidence du Président à Jérusalem, le 14 juin 2021 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90).

Le ministre du Tourisme Yoel Razvozov a déclaré mardi qu’il souhaite que lors de  future réouverture d’Israël aux touristes, une distinction soit faite entre les visiteurs en fonction du vaccin qu’ils ont reçu pour le COVID-19.

Razvozov a déclaré au radiodiffuseur Kan que les touristes seront divisés entre ceux qui ont reçu des « vaccins connus d’Israël », tels que Pfizer et Moderna, et ceux provenant de pays qui offrent d’autres vaccins contre le coronavirus, comme la Chine et la Russie.

Les touristes vaccinés avec un vaccin « connu » seront autorisés à entrer sur présentation d’un simple test PCR négatif, tandis que les autres devront subir un test sanguin pour déterminer la présence d’anticorps, a déclaré le ministre.

Une installation spéciale de test sanguin rapide sera mise en place à l’aéroport Ben Gurion et fournira des résultats en 15 minutes, a rapporté lundi la Douzième chaîne.

M. Razvozov devait présenter ses propositions au cabinet chargé de la lutte contre le coronavirus mardi, lors d’une réunion du panel de ministres chargés de définir la politique nationale visant à endiguer la pandémie.

Des voyageurs sont vus dans le hall d’arrivée de l’aéroport international Ben Gurion, le 30 juin 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Ces derniers mois, Israël a autorisé certains groupes de touristes à entrer dans le pays, mais pas les touristes voyageant de manière indépendante. L’aéroport avait initialement prévu de rouvrir à ces derniers en mai, mais les recommandations du ministère de la Santé ont repoussé les plans à juillet, puis à août, et cette date devrait maintenant être repoussée à septembre, a rapporté samedi la Treizième chaîne.

Ces retards surviennent dans un contexte de résurgence du virus due à la variante Delta, moins de deux mois après qu’un nombre décroissant de cas de COVID-19 – résultat d’un effort de vaccination de masse – a permis à Israël de lever la plupart des restrictions et de rouvrir la vie publique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...