Le musée d’art de Rome consacre le photographe Rafael Y. Herman
Rechercher

Le musée d’art de Rome consacre le photographe Rafael Y. Herman

L'artiste israélien a réalisé d'étonnants clichés de nuit qui semblent avoir été pris en plein jour

Un cachet étrange se dégage des photographies lumineuses de Rafael Herman, note le site Thecreatorsproject, qui a mis la main sur l’exposition se tenant au musée d’art de Rome.

« Malgré leur brillance, cette luminosité presque irréelle, le travail qu’a réalisé Rafael Herman, ‘The Nights Illuminates the Night » a été fait dans l’obscurité la plus complète sans la moindre retouche informatique ».

Le photographe a perfectionné une technique déjà existante de photographie, reposant sur un temps d’exposition long, qui donne une tonalité mystique, spirituelle à ces clichés pris dans son Israël natal, surtout en Galilée natale.

« Ma quête est ontologique, explique-t-il. Je ne suis pas à la recherche d’un effet esthétique ou d’une investigation psychologique. Je veux donner un nouvel accès à la réalité. Et, ce faisant, je découvre que chaque vision empirique contient au cœur de l’obscurité, un moment d’aveuglement ».

Le photographe israélien Herman a mis au point un procédé unqiue pour pouvoir donner cette luminosité particulière (Crédit: Musée MACRO Testaccio)
Le photographe israélien Herman a mis au point un procédé unqiue pour pouvoir donner cette luminosité particulière (Crédit: Musée MACRO Testaccio)

L’exposition se tiendra au musée Testaccio d’art contemporain (MACRO) jusqu’au 26 mars 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...