Le New York Times retire un dessin antisémite
Rechercher

Le New York Times retire un dessin antisémite

Le dessin, publié jeudi dans l'édition internationale, montre Netanyahu en chien-guide portant un collier avec une étoile de David et menant un Trump aveugle et coiffé d'une kippa

Une caricature du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du président américain Donald Trump publiée dans l'édition internationale du "New York Times" du 25 avril 2019, dont le journal a reconnu plus tard qu'elle "reprenait des tropes antisémites". (Autorisation)
Une caricature du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du président américain Donald Trump publiée dans l'édition internationale du "New York Times" du 25 avril 2019, dont le journal a reconnu plus tard qu'elle "reprenait des tropes antisémites". (Autorisation)

Le quotidien américain The New York Times a évoqué samedi la publication d’un dessin antisémite représentant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump.

Le dessin, publié jeudi dans l’édition internationale, montre Netanyahu en chien-guide portant un collier avec une étoile de David et menant un Trump aveugle et coiffé d’une kippa.

Dans un tweet et dans un message à paraître également dans l’édition de lundi, la section Opinion du NYT a affirmé que le dessin « comprenait des clichés antisémites ».

« L’image était offensante, et c’était une erreur de jugement de la publier », a ajouté le quotidien.

La rubrique Opinions du Times – qui offre généralement un regard de gauche sur Israël – rassemble pour la plupart des chroniqueurs allant des sionistes conservateurs à libéraux.

La Treizième chaîne israélienne a rapporté samedi soir que Danny Dayan, le consul général d’Israël à New York, avait protesté auprès du journal à propos du dessin.

Plus tôt cette année, des Juifs brésiliens ont intenté une action en justice contre un caricaturiste pour un dessin qu’ils jugeaient antisémite. La caricature en question mettait en scène Netanyahu et le nouveau président brésilien Jair Bolsonaro dans un câlin, les bras en forme de croix gammée. L’image du dessinateur Aroeira avait été publiée dans le journal O Dia.

Une caricature du dessinateur brésilien Aroeira publiée en janvier 2019, montrant le Premier ministre Benjamin Netanyahu et du nouveau président brésilien Jair Bolsonaro, qui s’enlacent et dont les bras forment une croix gammée. ( Crédit : Facebook via JTA)

De même, en août 2018, l’ambassadeur d’Israël en Norvège s’était plaint de l’utilisation par un quotidien norvégien d’une caricature de Netanyahu, qu’il a critiquée pour son caractère antisémite.

Cette caricature montrait Netanyahu, dont le corps avait la forme d’une croix gammée, frapper un membre de la minorité druze israélienne en l’expulsant d’un banc où « seulement les Blancs » était inscrit.

L’image était une critique de la législation qui avait été récemment adoptée et qui définit Israël comme l’État-nation du peuple juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...