Le norovirus frappe une colonie de vacances juive au Texas
Rechercher

Le norovirus frappe une colonie de vacances juive au Texas

Plus de 100 enfants ont dû quitter le camp avant la fin avec des problèmes gastro, 400 autres colons ne sont pas atteints

Le Greene Family Camp de l'URJ, à Bruceville, dans le Texas (Capture d'écran YouTube)
Le Greene Family Camp de l'URJ, à Bruceville, dans le Texas (Capture d'écran YouTube)

Plus de 100 colons et membres du personnel d’une colonie de vacances de l’Union du judaïsme réformé (URJ) à Bruceville, dans le Texas, ont été frappés par le norovirus.

L’épidémie qui s’est déclenchée les derniers jours du Greene Family Camp de l’URJ a provoqué le depart anticipé de nombreux campeurs et moniteurs avant la date initiale du 2 août selon le Jewish Herald-Voice de Houston.

La cause de l’épidémie n’est pas claire, sachant que plus de 400 autres personnes dans le camp n’ont pas été touchées par le virus.

Les symptômes de l’infection du norovirus comprennent des problèmes gastro-intestinaux tels que des nausées, vomissements et diarrhées qui se résolvent généralement en l’espace de 24 à 48 heures.

Le personnel a travaillé sans relâche pour maintenir le programme du camp, prodiguer des soins aux enfants malades et prévenir d’autres cas en désinfectant les toilettes, salles de bains et autres installations, a rapporté le journal.

«Notre personnel a été remarquable et les enfants étaient super. Nous sommes reconnaissants d’avoir une excellent équipe », a déclaré le directeur de la colonie de vacances Loui Dobin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...