Le nouveau chef du Commandement Sud de l’armée a été nommé
Rechercher

Le nouveau chef du Commandement Sud de l’armée a été nommé

Le major général, Eyal Zamir, a pris la tête du Commandement du sud à la place du major général, Sami Turgeman

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon (à gauche) avec l'officier aux commandes du commandement du sud, le Major Général Eyal Zamir (deuxième à gauche), et avec l'officier sortant du commandement du sud, Major Général, Sami Turgeman, et le chef d'état-major de Tsahal général, Gadi Eisenkot (à droite) (Crédit : IDF)
Le ministre de la Défense Moshe Yaalon (à gauche) avec l'officier aux commandes du commandement du sud, le Major Général Eyal Zamir (deuxième à gauche), et avec l'officier sortant du commandement du sud, Major Général, Sami Turgeman, et le chef d'état-major de Tsahal général, Gadi Eisenkot (à droite) (Crédit : IDF)

Après avoir passé 2 ans et demi en fonction, le major général Sami Turgeman, a quitté son poste.

Il était à la tête du Commandement Sud de l’armée israélienne, selon des responsables de l’armée.

Lors d’une cérémonie au siège de l’armée israélienne à Tel-Aviv, le chef d’état-major, Gadi Eisenkot, et le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, ont nommé le major général, Eyal Zamir, qui a précédemment servi comme secrétaire militaire du Premier ministre, comme nouveau chef du Commandement Sud, qui est chargé de protéger environ deux tiers de la superficie des terres d’Israël, a précisé l’armée israélienne.

Lors de la cérémonie, Yaalon et Eisenkot ont fait l’éloge du service de Turgeman, surtout pendant le conflit de Gaza l’été dernier, et a exprimé sa confiance dans la capacité de Zamir à prendre les commandes, même avec la récente escalade de la violence.

« Nous sommes prêts à tout faire pour que cette période de calme relatif se poursuive, mais nous sommes prêts pour une explosion », a déclaré Yaalon.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...