Le nouveau Custode de Terre Sainte prend ses fonctions
Rechercher

Le nouveau Custode de Terre Sainte prend ses fonctions

Le père Francesco Patton devient le nouveau gardien des lieux saints au nom de l'Eglise catholique

Le père Francesco Patton, nouveau Custode de Terre Sainte, est accueilli par des nonnes lors de son arrivée à l'église franciscaine du Saint-Sauveur, à Jérusalem, le 6 juin 2016. (Crédits : AFP).
Le père Francesco Patton, nouveau Custode de Terre Sainte, est accueilli par des nonnes lors de son arrivée à l'église franciscaine du Saint-Sauveur, à Jérusalem, le 6 juin 2016. (Crédits : AFP).

Le nouveau Custode de Terre sainte, le père Francesco Patton, a officiellement pris ses fonctions lundi lors d’une cérémonie dans la Vieille ville de Jérusalem.

L’Eglise catholique avait annoncé en mai la nomination de cet Italien de 52 ans. Il remplace le père Pierbattista Pizzaballa qui a été Custode pendant 12 ans, c’est-à-dire le gardien des lieux saints au nom de l’Eglise catholique conformément à une tradition qui remonte à 1219, à l’époque croisée.

Plus d’une centaine d’autres prêtres, moines et nonnes, et des centaines de fidèles chrétiens ont accompagné Francesco Patton de la porte de Jaffa, une des entrées de la Vieille ville de Jérusalem, jusqu’à l’église du Saint Sauveur, où il s’est adressé à eux au cours d’un bref discours.

« Je célèbre ce jour de joie et si Dieu le veut, la paix viendra. Si Dieu le veut, Daech (acronyme en arabe du groupe Etat islamique) n’arrivera pas à Jérusalem », a dit Alexandra, une fidèle palestinienne chrétienne.

Elle s’est dite préoccupée par la menace que représente le groupe Etat islamique (EI) pour les chrétiens de la région, expliquant que certains membres de sa famille avaient dû fuir la ville syrienne d’Alep.

Francesco Patton a occupé plusieurs postes administratifs au sein de l’Eglise et a été professeur de communications sociales dans une école théologique. Il parle l’anglais et l’espagnol en plus de l’italien.

Le Custode est responsable notamment de l’administration et de l’animation spirituelle des lieux saints, de la formation des séminaristes et des écoles de la Custodie.

La charge de Custode est conférée par le pape lui-même à un Franciscain à l’issue d’un processus de consultation de la province de Terre sainte (dite Custodie), du ministre général des Franciscains et de la Congrégation des Églises Orientales.

Le territoire de la Custodie comprend Israël, les Territoires palestiniens, le Liban, la Syrie, Chypre, la Jordanie, Rhodes en Grèce et le monastère de Mouski au Caire.

Le nouveau Custode continuera sa tournée en Israël dans les prochaines semaines : il doit notamment se rendre à Bethléem, à Jaffa et à Nazareth.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...