Le nouveau responsable Covid en Israël, Nachman Ash, ex-médecin chef de Tsahal
Rechercher

Le nouveau responsable Covid en Israël, Nachman Ash, ex-médecin chef de Tsahal

L'ex-médecin chef de l'armée a aussi occupé un poste de haut niveau dans les services de santé Maccabi ; Gamzu retournera à l'hôpital Ichilov de Tel Aviv en novembre comme prévu

Nachman Ash lors d'une cérémonie de bienvenue pour une délégation militaire israélienne au Japon, le 12 avril 2011. (Porte-parole de l'Armée israélienne)
Nachman Ash lors d'une cérémonie de bienvenue pour une délégation militaire israélienne au Japon, le 12 avril 2011. (Porte-parole de l'Armée israélienne)

Un ancien médecin en chef de l’armée israélienne, qui a également été directeur d’une importante organisation de santé, remplacera Ronni Gamzu en tant que responsable de la lutte contre le coronavirus, ont déclaré mardi le bureau du Premier ministre et le ministre de la Santé dans un communiqué commun.

Nachman Ash a été mis à contribution pour mener les efforts du pays dans la lutte contre la pandémie lorsque son titulaire reprendra son poste à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv en novembre, comme prévu depuis longtemps.

Ash entrera en fonction mercredi pour permettre un certain chevauchement avec Gamzu.

Le rôle du responsable coronavirus prévoit une coordination accrue entre le ministère et l’armée, étant donné que Tsahal gère le système de recherche des contacts dans le pays.

En plus de ses qualifications médicales, Ash a un diplôme d’études supérieures en informatique médicale d’un programme conjoint de Harvard et du MIT, ainsi qu’une maîtrise en sciences politiques.

Jusqu’à récemment, il était le directeur de la division médicale du Maccabi Healthcare Services et enseignait au Centre universitaire d’Ariel de Samarie.

Le professeur Ronni Gamzu s’exprime lors d’un entretien avec l’Associated Press dans son bureau près de la ville de Lod, au centre d’Israël, le 24 septembre 2020. (AP Photo/Sebastian Scheiner)

Avant la nomination de M. Gamzu, il a fallu des semaines pour pourvoir le poste de responsable du coronavirus, car les candidats potentiels ont abandonné, craignant de ne pas avoir suffisamment d’autorité pour définir une politique.

Il a été fréquemment rapporté que M. Gamzu avait l’intention de démissionner de son poste avant la fin de son mandat en raison d’affrontements avec le gouvernement et le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le mois dernier, M. Gamzu a déclaré qu’à moins de développements majeurs, il prévoyait de reprendre son poste de directeur de l’hôpital le 1er novembre et a demandé à son remplaçant de considérer la crise comme une bataille à long terme sans solutions rapides.

« C’est un travail difficile », a-t-il dit. « Ne pas crier victoire. Ne pas parler d’échec. Avancez et continuez à vous battre. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...