Rechercher

Le Palestinien qui a jeté des pierres sur des voitures israéliennes a été tué

Selon l'armée, plusieurs véhicules circulant sur la route 60 en Cisjordanie, près de Sinjil, ont été endommagés lors d'attaques aux jets de pierres

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Des Palestiniens affrontant les soldats israéliens lors d'une manifestation dans le village de Kfar Qaddum, près de la ville de Naplouse en Cisjordanie, le 23 septembre 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)
Illustration : Des Palestiniens affrontant les soldats israéliens lors d'une manifestation dans le village de Kfar Qaddum, près de la ville de Naplouse en Cisjordanie, le 23 septembre 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Les troupes israéliennes ont ouvert le feu samedi soir sur un groupe de Palestiniens qui, selon l’armée, lançaient des pierres sur des voitures israéliennes près de la ville de Sinjil en Cisjordanie, faisant un mort.

Selon Tsahal, plusieurs voitures israéliennes circulant sur la route 60, la principale autoroute nord-sud de Cisjordanie, ont été endommagées par des jets de pierres dans la région.

Les soldats stationnés à proximité ont tendu une embuscade à un groupe de lanceurs de pierres présumés et ont ouvert le feu, a déclaré l’armée.

L’un des Palestiniens a été tué et un autre a été gravement blessé.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a identifié le Palestinien tué comme étant Musab Nofal, 18 ans, de la ville d’al-Mazraa ash-Sharqiya.

L’homme grièvement blessé a été soigné par des secouristes de l’armée et transporté à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem.

Le service d’urgence Rescuers Without Borders a déclaré qu’aucun Israélien n’avait été blessé lors de ces attaques aux pierres.

L’attaque s’est produite dans un contexte de tensions accrues en Cisjordanie.

Ces derniers mois, des hommes armés palestiniens ont également visé à plusieurs reprises des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

L’offensive anti-terroriste lancée au début de l’année et centrée sur le nord de la Cisjordanie a permis de procéder à plus de 2 000 arrestations au cours de raids quasi quotidiens.

Elle a également fait plus de 125 morts parmi les Palestiniens, dont beaucoup – mais pas tous – lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

L’offensive anti-terroriste de Tsahal en Cisjordanie fait suite à plusieurs attentats palestiniens qui ont tué 19 personnes plus tôt cette année.

Un Israélien a été tué dans une attaque à Hébron samedi dernier, une autre femme a été tuée dans une attaque présumée en septembre, et quatre soldats ont été tués en Cisjordanie dans des attaques et au cours des opérations d’arrestation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...