Le pape a inauguré une vidéo d’intentions de prière mensuelle
Rechercher

Le pape a inauguré une vidéo d’intentions de prière mensuelle

La vidéo est ponctuée de messages : "J'ai confiance en Bouddha", proclame une bouddhiste, "Je crois en Dieu", affirme un juif, "Je crois en Jésus-Christ", déclare un prêtre catholique, "Je crois en Dieu, Allah", ajoute un musulman

"Je crois en Dieu", prononcé par un rabbin dans la vidéo diffusée par le pape pour renforcer le dialogue inter-religieux (Crédit : Capture d’écran YouTube)
"Je crois en Dieu", prononcé par un rabbin dans la vidéo diffusée par le pape pour renforcer le dialogue inter-religieux (Crédit : Capture d’écran YouTube)

Le pape François a diffusé jeudi sa première vidéo d’intention de prière, un nouveau rendez-vous mensuel avec les fidèles, en lançant un appel au respect et au dialogue entre religions.

Dans ce message de moins de deux minutes, le pontife argentin apparaît assis à son bureau au Vatican et s’exprime en espagnol.

Le fait que « la majeure partie des habitants de la planète se déclarent croyants » devrait « provoquer un dialogue entre les religions », insiste-t-il.

« Je vous demande de diffuser ma pétition: qu’un dialogue sincère entre hommes et femmes de religions différentes porte des fruits de paix et de justice », poursuit François.

La vidéo est ponctuée de brefs messages: « J’ai confiance en Bouddha », proclame une bouddhiste, « Je crois en Dieu », affirme un juif, « Je crois en Jésus-Christ », déclare un prêtre catholique, « Je crois en Dieu, Allah », ajoute un musulman.

Les mêmes répètent ensuite chacun face à la caméra : « Je crois en l’amour », en tenant dans les mains un symbole de leur religion: une statuette de Bouddha, un chandelier à sept branches, une statuette de l’enfant Jésus ou un chapelet musulman.

Ce message consensuel risque cependant d’être très mal accueilli par les traditionalistes et les catholiques attachés à la spécificité de leur foi, mais aussi par certains croyants des autres religions, hostiles à toute confusion.

La vidéo se poursuit sur des images de François avec d’autres leaders religieux à Jérusalem: avec le rabbin Abraham Skorka et le professeur musulman Omar Abboud devant le mur des Lamentations, et dans la basilique du Saint-Sépulcre avec le patriarche orthodoxe de Constantinople, Bartholomée.

https://youtu.be/uVNJvANki2U

Le pape François, qui s’est déjà rendu dans une mosquée et un temple bouddhiste, visitera le 17 janvier la synagogue de Rome.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...