Le Parlement jordanien accuse Israël de pratiquer un « terrorisme d’Etat »
Rechercher

Le Parlement jordanien accuse Israël de pratiquer un « terrorisme d’Etat »

Il lance un appel à "toutes les institutions internationales" et "aux membres des parlements arabes et internationaux" à "prendre leurs responsabilités"

Mohammad Momani en décembre 2013 (Crédit : The Official CTBTO Photostream/CC BY 2.0)
Mohammad Momani en décembre 2013 (Crédit : The Official CTBTO Photostream/CC BY 2.0)

Le Parlement jordanien a accusé samedi Israël de pratiquer un « terrorisme d’Etat » contre le peuple palestinien après les affrontements ayant opposé la veille l’armée israélienne à des émeutiers à Gaza et fait sept morts.

« L’ennemi israélien qui sape le droit des Palestiniens dans leurs terres, leur peuple et leurs lieux sacrés, pratique un terrorisme d’Etat face aux yeux du monde entier », a affirmé le Parlement dans un communiqué publié par l’agence de presse jordanienne officielle Petra.

Le Parlement déplore « le crime odieux commis par les forces israéliennes en Cisjordanie et à Gaza hier, qui a causé la mort de plusieurs Palestiniens et blessé des dizaines d’autres d’une façon barbare et raciste (…), qui viole les lois internationales et humanitaires ».

« La communauté internationale n’a pas levé le petit doigt pour freiner cette politique raciste et détestable qui pousse la région et le monde vers davantage de violence et d’instabilité », ajoute le Parlement.

Il lance un appel à « toutes les institutions internationales » et « aux membres des parlements arabes et internationaux » à « prendre leurs responsabilités ».

De son côté, le ministre de l’Information et porte-parole du gouvernement, Mohammad Momani, a mis en garde contre « les conséquences des actions d’Israël sur l’anéantissement des efforts de paix dans la région ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...