Le Parti travailliste aurait conclu des accords importants avec Kakhol lavan
Rechercher

Le Parti travailliste aurait conclu des accords importants avec Kakhol lavan

Les accords portent notamment sur une hausse du salaire minimum, l'éducation gratuite dès la petite enfance et le financement de la lutte contre les violences faites aux femmes

Amir Peretz, le président des Travaillistes-Gesher s'exprime lors d'une réunion du parti à la Knesset à Jérusalem le 28 octobre 2019. (Hadas Parush/Flash90)
Amir Peretz, le président des Travaillistes-Gesher s'exprime lors d'une réunion du parti à la Knesset à Jérusalem le 28 octobre 2019. (Hadas Parush/Flash90)

Le dirigeant du Parti travailliste-Gesher, Amir Peretz, a fait savoir jeudi que son parti était parvenu à « des accords majeurs » avec Kakhol lavan dans le cadre des négociations de coalition.

Il a indiqué que cela comprenait une hausse importante du salaire minimum, la fin du recrutement d’employés dans les services publics en tant que prestataires indépendants plutôt qu’employés à part entière, l’éducation gratuite dès la petite enfance, un projet de lutte contre la crise immobilière et le financement d’un plan gouvernemental de lutte contre les violences faites aux femmes.

Mais avec moins d’une semaine avant la fin du délai imparti à Kakhol lavan pour former une coalition et ses faibles perspectives d’y parvenir, on ignore si ces accords auront beaucoup d’importance.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...