Le PDG de Check Point affirme qu’un piratage iranien a visé des Israéliens
Rechercher

Le PDG de Check Point affirme qu’un piratage iranien a visé des Israéliens

Des emails infectés ont été envoyés à 1 600 personnes, parmi eux, des Israéliens ; un quart d'entre eux les ont ouverts

Un pirate informatique. Illustration. (Crédit : Shutterstock)
Un pirate informatique. Illustration. (Crédit : Shutterstock)

Gil Shwed, le PDG du géant israélien en cyber-sécurité Check Point, a déclaré qu’il y a deux mois son entreprise a identifié un piratage informatique qui partait de l’Iran.

L’attaque a visé de nombreuses personnalités publiques du monde entier, y compris certains en Israël, a-t-il ajouté, selon la radio israélienne.

Shwed a expliqué que 1 600 personnes ont reçu des e-mails infectés et que plus d’un quart d’entre eux ont ouvert les messages, téléchargeant ainsi involontairement des logiciels espions sur leurs ordinateurs personnels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...