Le petit israélien rescapé d’un accident de téléphérique commence à parler
Rechercher

Le petit israélien rescapé d’un accident de téléphérique commence à parler

Le rapport indique que l’on a seulement expliqué à Eitan Biran qu’il avait dormi pendant plusieurs jours; la maire annonce que des familles italiennes proposent d'adopter l’enfant

La famille Biran, Eitan est l'enfant à droite. (Crédit : autorisation)
La famille Biran, Eitan est l'enfant à droite. (Crédit : autorisation)

Le garçon israélien orphelin de 5 ans qui était le seul survivant d’un accident de téléphérique dans le nord de l’Italie a commencé à poser des questions sur ses parents, ont rapporté vendredi les médias israéliens.

Le site d’information Ynet, citant le journal italien La Stampa, a déclaré que l’on avait seulement expliqué à Eitan Biran qu’il avait dormi pendant plusieurs jours.

La tante de Biran, une médecin vivant en Italie, aurait été à son chevet quand il s’est réveillé après avoir été grièvement blessé dans l’accident. Sa grand-mère se trouve également avec lui à l’hôpital, a rapporté la Douzième chaîne.

Biran a subi plusieurs fractures lors de la catastrophe, les médecins ayant toutefois déterminé qu’il n’avait pas subi de dommages neurologiques. Il a été progressivement retiré de la sédation à mesure que son état s’améliorait.

Un porte-parole de l’hôpital a déclaré plus tôt cette semaine que l’enfant avait apparemment été sauvé par l’étreinte de son père, décédé lorsque la cabine s’est écrasée au sol.

Des sauveteurs travaillent près de l’épave d’un téléphérique qui s’est effondré près du sommet de la ligne Stresa-Mottarone dans la région du Piémont, dans le nord de l’Italie, le 23 mai 2022. (Crédit : sapeurs-pompiers italiens via AP)

Les médias israéliens ont rapporté qu’un psychiatre local avait été appelé pour aider à annoncer la nouvelle à l’enfant de la perte de ses parents, de son petit frère, et de ses arrière-grands-parents.

Les parents de l’enfant, Amit Biran, 30 ans, sa femme Tal Peleg-Biran, 26 ans, et leur fils de 2 ans, Tom Biran, qui vivaient dans le nord de l’Italie, ainsi que les grands-parents de Peleg-Biran, Barbara et Yitzhak Cohen, de Tel Aviv, 71 et 81 ans, ont tous été enterrés en Israël.

Un sauveteur prend la photo d’une fixation placée sur un frein d’urgence dans le cadre de l’enquête sur l’accident de téléphérique survenu dans ma région du Piedmont, en Italie, le 26 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Luca Bruno)

La maire de la ville où l’accident a eu lieu a déclaré samedi au London Times que trois familles italiennes avaient proposé d’adopter Eitan, qui a été élevé en Italie par ses parents israéliens.

« J’ai été appelée par trois familles prêtes à l’adopter, dont une de
Sicile », a déclaré Marcella Severino, maire de la ville de Stresa.

« Heureusement, Eitan a des tantes, des oncles et une famille qui le soutiendront et l’aideront à surmonter cette épreuve, mais ces offres nous montrent qu’il y a encore beaucoup d’humanité dans ce monde. »

Le journal a également déclaré que des organisations juives italiennes avaient collecté environ 50 000 dollars pour le garçon.

En outre, l’argent du prix de la 19e étape de la course cycliste du Giro d’Italia, vendredi, sera remis aux victimes de l’accident de téléphérique sur le mont Mottarone, qui a fait 14 victimes, a annoncé l’association des cyclistes professionnels (CPA).

Des sauveteurs travaillent près de l’épave d’un téléphérique qui s’est effondré près du sommet de la ligne Stresa-Mottarone dans la région du Piémont, dans le nord de l’Italie, le 23 mai 2022. (Crédit : sapeurs-pompiers italiens via AP)

Les procureurs italiens soupçonnent que de nombreuses personnes travaillant sur le site du nord de l’Italie où un téléphérique s’est écrasé dimanche, tuant 14 des 15 personnes à bord, étaient au courant que le frein d’urgence avait été désactivé, mais n’ont pas cherché à résoudre ce problème, d’après des rapports locaux datant de vendredi.

Les autorités estiment que le frein aurait été désactivé à plusieurs reprises au fil des ans pour éviter d’interrompre les opérations, selon des informations parues dans les journaux italiens La Stampa et Today.

De nouvelles arrestations pourraient avoir lieu prochainement. Jusqu’à présent, les trois hommes arrêtés ont admis avoir désactivé le système de freinage d’urgence du téléphérique après des problèmes répétés dans son fonctionnement au lieu de le réparer, souhaitant apparement éviter les conséquences économiques d’un arrêt prolongé pour réparation.

Un officier de police salue au passage d’un corbillard, sur la route menant à la Stresa-Mottarone après l’effondrement d’un téléphérique de la ligne, près de Stresa, en Italie, le 23 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Antonio Calanni)

Parmi les quatorze victimes, figurent un autre enfant de cinq ans et ses parents, une femme qui célébrait son quarantième anniversaire avec son mari, et deux couples d’une vingtaine d’années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...