Rechercher

Le plasticien israélien Yaacov Agam décoré de la Légion d’honneur

Cette distinction vient "célébrer une œuvre en perpétuel mouvement, offrant géométries et couleurs à l’œil émerveillé du spectateur", a écrit l’ambassade de France en Israël

L’ambassadeur de France en Israël, Eric Danon, remettant la Légion d’honneur au plasticien israélien Yaacov Agam, en septembre 2022. (Crédit : Ambassade de France en Israël)
L’ambassadeur de France en Israël, Eric Danon, remettant la Légion d’honneur au plasticien israélien Yaacov Agam, en septembre 2022. (Crédit : Ambassade de France en Israël)

Le plasticien israélien Yaacov Agam, précurseur du mouvement cinétique, a été décoré de la Légion d’honneur cette semaine, des mains de l’ambassadeur de France en Israël, Eric Danon, a rapporté la page Facebook de l’ambassade.

Cette distinction vient « célébrer une œuvre en perpétuel mouvement, offrant géométries et couleurs à l’œil émerveillé du spectateur », a écrit la mission. « Nous renouvelons nos félicitations à cet amoureux de la France, dont il est également le citoyen ! »

Né à Rishon LeZion en 1928, Yaacov Agam s’est établi en France à partir de 1951. Son travail se caractérise par un mouvement induit par le déplacement aléatoire du point de vue du spectateur.

Il est à l’origine de la célèbre fontaine « Feu et Eau », qui orne la place Dizengoff à Tel Aviv depuis des décennies. Il a aussi réalisé la façade colorée du Dan Hotel, à Tel Aviv.

Artiste populaire en Israël, il est célèbre pour son art coloré, abstrait, cinétique.

Le « Salon Agam » de l’artiste israélien Yaacov Agam, dans les collections du Centre Pompidou. (Crédit : AGAM / Hervé Veronese / Centre Pompidou)

Il a été formé à l’École des beaux-arts Bezalel, à Jérusalem. Il a connu un très grand succès jusqu’au début des années 1970. Il était déjà Commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...