Le plus grand keffieh du monde présenté dans un stade de football à Hébron
Rechercher

Le plus grand keffieh du monde présenté dans un stade de football à Hébron

Selon un média officiel de l'Autorité palestinienne, l'écharpe à carreaux mesure 3 000 mètres carrés ; des projets sont à l'étude pour un plus grand modèle encore en 2020

Un keffieh gigantesque a été présenté cette semaine lors d'une cérémonie dans un stade de football dans une ville du sud de la Cisjordanie près de Hébron. (Crédit : Wafa)
Un keffieh gigantesque a été présenté cette semaine lors d'une cérémonie dans un stade de football dans une ville du sud de la Cisjordanie près de Hébron. (Crédit : Wafa)

Un immense keffieh, considéré comme le plus grand du monde, a été présenté cette semaine lors d’une cérémonie dans un stade de football dans une ville du sud de la Cisjordanie près de Hébron.

Le keffieh, une écharpe à carreaux, est considéré comme un symbole national palestinien. L’ancien président de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Yasser Arafat, a souvent porté ce vêtement sur la tête.

Des étudiants palestiniens, des officiels et des dirigeants locaux ont participé à la cérémonie qui s’est tenue mercredi à Dura, une ville située au sud de Hébron, pour la présentation du keffieh, que le site officiel d’information palestinien Wafa, a évalué à 3 000 mètres carrés.

L’article de Wafa disait que le foulard était le plus grand du monde. Il a également été dit que les élèves de Dura ont collecté des keffiehs individuels, qui ont été envoyés dans des usines à Hébron pour les transformer en une seule grande pièce.

Une initiative similaire a eu lieu en novembre 2018, qui a abouti à la création d’un keffieh de 1 400 mètres carrés, a déclaré Ramzi Qawasmi, un fonctionnaire du ministère de l’Education de l’AP, à Wafa.

Un panneau accueillant les Palestiniens à la cérémonie de Dura disait que le grand foulard dévoilé mercredi devait « immortaliser la mémoire du porteur du keffieh, feu Yasser Arafat. »

Un immense keffieh a été présenté cette semaine lors d’une cérémonie dans un stade de football dans une ville du sud de la Cisjordanie près de Hébron. (Crédit : Wafa)

Alors qu’un grand nombre de Palestiniens considèrent Arafat comme le père du nationalisme palestinien qui a placé la cause palestinienne à l’ordre du jour mondial, de nombreux Israéliens le considèrent comme un terroriste avec du sang sur les mains.

Arafat est l’un des fondateurs du Fatah, un groupe qui a lancé de nombreuses attaques terroristes contre Israël et les Israéliens dans la seconde moitié du XXe siècle, mais il a ensuite signé les accords d’Oslo, accords entre Israël et les Palestiniens signés dans les années 1990.

Aujourd’hui, le Fatah est un parti politique dirigé par le président de l’AP Mahmoud Abbas, qui a souvent rejeté la violence.

M. Qawasmi a déclaré que les Palestiniens espèrent créer un keffiyeh de 5 000 mètres carrés en 2020.

« Notre message est que le keffiyeh palestinien est un symbole de pouvoir et de fierté et un symbole de prisonniers et de martyrs », a-t-il dit à Wafa. « Nous devons le préserver. »

Un nombre important de prisonniers palestiniens ainsi que de nombreux Palestiniens que les dirigeants palestiniens basés à Ramallah qualifient de « martyrs » ont été impliqués dans des attaques terroristes violentes et meurtrières contre les Israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...