Le poids d’une ancienne pierre de Jérusalem révèle une fraude d’il y a 2700 ans
Rechercher

Le poids d’une ancienne pierre de Jérusalem révèle une fraude d’il y a 2700 ans

Une pierre de 2 "guerah", déterrée près de la Vieille Ville, pèse 3 fois plus que le montant inscrit ; les archéologues pensent qu'elle servait à tricher dans le commerce

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Un poids ancien en pierre, marqué comme étant de deux gerahs, découvert près de la vieille ville de Jérusalem. (Crédit : Eliyahu Yanai, Cité de David)
Un poids ancien en pierre, marqué comme étant de deux gerahs, découvert près de la vieille ville de Jérusalem. (Crédit : Eliyahu Yanai, Cité de David)

Un ancien poids en pierre déterré à Jérusalem s’est avéré être beaucoup plus lourd que le montant inscrit sur sa surface, ce qui a conduit les archéologues à supposer qu’il était utilisé pour tricher dans les échanges commerciaux, a déclaré le site de l’ancienne Jérusalem de la Cité de David dans un communiqué jeudi.

L’artefact, vieux de 2700 ans, a été découvert dans le principal canal de drainage de l’ancienne Jérusalem, au niveau des fondations du Mur occidental, situé dans le parc national de la vallée d’Emek Zurim, dans la partie nord de la Cité de David. La déclaration ne précise pas quand la pierre a été trouvée.

D’un diamètre de 14 millimètres (0,55 pouce) et d’une hauteur de 12 millimètres (0,47 pouce), elle est faite d’une « pierre calcaire rougeâtre dure, lisse et bien polie », précise le communiqué. « C’est une découverte très rare et c’est le deuxième poids de ce type trouvé dans des fouilles archéologiques dans tout Israël ».

La partie supérieure de la pierre est marquée de deux épaisses lignes parallèles profondément gravées dans sa surface, indiquant un poids de deux guerah (Un guerah est une ancienne unité hébraïque de poids et de monnaie), un poids biblique d’environ 0,944 gramme. Mais lorsque les chercheurs l’ont placé sur une balance, ils ont découvert que son poids réel était de 3,61 grammes, soit plus de trois fois plus.

L’archéologue Eli Shukron, qui a mené les fouilles, et Hagai Cohen-Klonimus, de l’Université hébraïque, qui a participé à l’examen de la pierre, ont conclu qu’elle était utilisée pour des échanges frauduleux.

« La Bible indique que le problème de la tromperie sur le poids n’est pas nouveau », ont déclaré les chercheurs. « Les marchands trichaient et détenaient des systèmes distincts pour les poids lourds et les poids légers et les utilisaient lors de l’achat ou de la vente ».

La pratique de la tricherie avec les poids est critiquée à plusieurs endroits dans la Bible, notamment dans le livre du Deutéronome qui avertit que « le Seigneur ton Dieu déteste quiconque fait ces choses, quiconque traite malhonnêtement. »

Le guerah est l’un des plus petits poids utilisés dans le Royaume de Judah à la fin de la période du Premier Temple, note la déclaration. Il est défini dans le livre de l’Exode 30:13, qui explique qu’un shekel est « vingt guerah – un demi-shekel pour une offrande au Seigneur ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...