Le premier film israélien en langue persane présenté aux Oscars
Rechercher

Le premier film israélien en langue persane présenté aux Oscars

'Baba Joon', l'histoire d'une famille d'immigrants iraniens en Israël, remporte le premier prix Ophir

Scène du film Baba Joon réalisé par le réalisateur israélo-iranien, Yuval Delshad (Crédit : Capture d'écran YouTube / Yuval Delshad)
Scène du film Baba Joon réalisé par le réalisateur israélo-iranien, Yuval Delshad (Crédit : Capture d'écran YouTube / Yuval Delshad)

Le film en langue persane d’Israël, « Baba Joon », a remporté le prix du meilleur film du pays lundi, parvenant ainsi à s’assurer qu’Israël présente ce film aux Oscars 2016 dans la catégorie ‘meilleur film en langue étrangère’.

« Baba Joon », qui raconte l’histoire d’une famille d’immigrants juifs en provenance d’Iran, a remporté le prix de la meilleure photo du prestigieux Ophir Awards (l’équivalent des Oscars pour le cinéma israélien).

Le film, réalisé par Yuval Delshad, a remporté quatre autres prix, dont celui de la meilleure direction artistique (Yehuda Eko), de la meilleure musique (Eyal Saeed Mani), du meilleur costume (Ofer Yanov) et du meilleur casting (Noa Ella).

L’autre grand gagnant de la soirée était « Wounded Land » d’Erez Tadmor (Meilleur réalisateur – Erez Tadmor, Meilleur Acteur – Roy Assaf, meilleur maquillage – Orly Ronen et Shiran Cohen). Moran Rosenblatt a remporté le prix de la meilleure actrice pour ‘Wedding Doll’.

Le casting de ‘Baba Joon’ est porté par l’acteur de 13 ans, Asher Avrahami, qui est joint à l’écran par l’acteur américain iranien, Navid Negahban, (mieux connu pour son rôle de cerveau terroriste Abu Nazir dans « Homeland » de Showtime) et David Diaan.

Debra Kamin a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...