Le Premier ministre canadien condamne le vandalisme antisémite à Ottawa
Rechercher

Le Premier ministre canadien condamne le vandalisme antisémite à Ottawa

L’unité chargée des crimes de haine enquête sur une série de graffitis qui ont visé la communauté juive dans la capitale

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Illustration. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)
Le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Illustration. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)

Le Premier ministre Justin Trudeau du Canada a condamné trois actes antisémites de vandalisme survenus à Ottawa.

L’unité chargée des crimes de haine de la ville enquête sur les incidents, dont le dernier a été découvert jeudi. Il reste incertain qu’il existe une connexion entre eux, a annoncé la police.

“A la communauté juive canadienne, je suis à vos côtés”, a écrit Trudeau sur Twitter. “Notre gouvernement dénonce les actes récents d’antisémitismes avec les termes les plus forts.”

L’incident le plus récent qui ait été répertorié est relatif à un graffiti antisémite sous la forme de deux larges croix gammées qui a été découvert dans la matinée de jeudi sur les portes d’une synagogue dans un quartier chic.

Deux jours plus tôt, un incident similaire était survenu dans un bâtiment servant de centre de prière juif.

Le rabbin du lieu, Anna Maranta, a évoqué l’élection de Donald Trump au poste de président des Etats-Unis, déclarant qu’elle avait “donné le courage” aux racistes d’agir “d’une manière plus publique”, a-t-elle déclaré au Canadian Jewish News.

L’ancien président du Congrès Juif canadien Bernie Farber a suggéré d’opter pour une approche plus mesurée et pour une attitude plus attentiste avant de tirer des conclusions.

Une autre synagogue d’Ottawa a confirmé qu’elle avait été ciblée la semaine dernière par des graffitis contenant des insultes antisémites.

Le B’nai Brith Canada et la fédération juive d’Ottawa ont eux aussi condamné ces incidents.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...