Le président libérien George Weah rencontre Netanyahu
Rechercher

Le président libérien George Weah rencontre Netanyahu

Le président libérien a déclaré "être venu en Israël pour voir comment travailler de concert pour le bien-être de nos deux peuples" et a rencontré Reuven Rivlin jeudi soir

George Weah et Benjamin Netanyahu, le 1er mars 2019 (Crédit : capture d'écran Facebook)
George Weah et Benjamin Netanyahu, le 1er mars 2019 (Crédit : capture d'écran Facebook)

En visite officielle en Israël, le président libérien George Weah a rencontré vendredi matin le Premier ministre Benjamin Netanyahu, selon un communiqué du bureau de ce dernier.

« La prochaine fois, nous pourrons peut-être jouer au football et nous continuerons à renforcer notre coopération », a lancé M. Netanyahu à son interlocuteur, ancienne star du football, d’après le communiqué.

« George Weah était l’un des meilleurs footballeurs de tous les temps, c’est un homme merveilleux qui aime Israël et a été impressionné par son séjour ici », a affirmé M. Netanyahu dans une vidéo en hébreu publiée sur Facebook.

Le Premier ministre israélien s’est également félicité du « retour d’Israël en Afrique », reprenant une formule qu’il a souvent répétée ces dernières années.

Benjamin Netanyahu a mis en œuvre des initiatives diplomatiques et économiques en Afrique, où il s’est rendu plusieurs fois.

Sous pression des nations africaines musulmanes, accentuée par les guerres israélo-arabes de 1967 et de 1973, un certain nombre d’États africains ont rompu leurs liens avec Israël.

Le Liberia a renoué des relations diplomatiques avec l’État juif en 1983.

En 2017, M. Netanyahu s’était rendu à Monrovia, la capitale libérienne, pour participer au sommet de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (la Cédéao, composée de 15 membres).

Mais ces dernières années, Israël a offert des perspectives de coopération dans des domaines allant de la sécurité à la technologie, en passant par l’agriculture, afin de développer ses relations sur le continent africain.

M. Weah est arrivé le 26 février en Israël.

Lors d’une rencontre jeudi soir avec son homologue israélien Reuven Rivlin, George Weah avait déclaré « être venu en Israël pour voir comment travailler de concert pour le bien-être de nos deux peuples », selon un communiqué de la présidence israélienne.

Le président israélien Reuven Rivlin rencontre son homologue libérien George Weah à Jérusalem, le 28 février 2019. (Crédit : GALI TIBBON / AFP)

De son côté, le chef d’État israélien, connu pour sa passion pour le football, a évoqué la carrière de M. Weah, assurant à son interlocuteur qu’il « avait apporté du bonheur à des gens dans le monde entier et notamment à moi-même ».

« Nos cœurs vous sont ouverts, faisons en sorte que ce soit le début d’une relation intense et profonde entre nos pays », a ajouté M. Rivlin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...