Le Prix Israël pour les sciences de la vie est attribué à Adi Kimchi
Rechercher

Le Prix Israël pour les sciences de la vie est attribué à Adi Kimchi

La chercheuse de l'Institut Weizmann a mené des recherches majeures sur les processus de mort programmée de cellules vivantes

La professeure Adi Kimchi dans son laboratoire à l'Institut scientifique Weizmann à Rechovot. (Capture d'écran YouTube)
La professeure Adi Kimchi dans son laboratoire à l'Institut scientifique Weizmann à Rechovot. (Capture d'écran YouTube)

Mercredi, le ministre de l’Education Naftali Bennett a annoncé que la professeure Adi Kimchi de l’Institut scientifique Weizmann était la lauréate cette année du Prix Israël pour la recherche dans les sciences de la vie.

Kimchi dirige un laboratoire qui étudie les processus complexes de mort programmée de cellules vivantes.

Le comité d’attribution a souligné le travail de Kimchi pour isoler des gênes impliqués dans l’auto-destruction des cellules, un processus qui, entre autres choses, aide l’organisme à limiter le développement du cancer.

« La professeure Kimchi est tout ce qu’une lauréate du Prix Israël devrait être – innovante, brillante, novatrice, elle fait voler en éclat les conventions », a tweeté Bennett.

Les lauréats du Prix Israël lors de la cérémonie de remise du prix au Centre international de conférence (CIC) à Jérusalem le 19 avril 2018. (Parush/Flash90)

« Elle a travaillé pendant des années à promouvoir la place des femmes dans la science et à renforcer le statut de la recherche israélienne dans le monde », a-t-il ajouté.

Le travail de Kimchi est très largement cité dans le monde académique, et elle est active dans des organisations en Israël et à l’étranger.

Mardi, Bennett a annoncé que Naomi Polani, âgée de 94 ans, était la lauréate du Prix Israël pour la culture et les arts. Connue comme étant la « mère des groupes militaires », la personnalité de la musique, de la chanson et des médias a exercé toute sa vie durant une influence sur la musique d’Israël et aidé à établir les standards de la musique culturelle dans les premières années de Tsahal.

La professeure Adi Kimchi de l’Institut scientifique Weizmann est la lauréate 2019 du Prix Israël pour sa recherche dans les sciences de la vie.

Décerné pour la première fois en 1953, le Prix Israël est attribué chaque année dans quatre catégories et est considéré comme l’un des plus importants honneurs dans le pays.

La cérémonie de remise du prix se tient généralement dans le contexte des célébrations du Jour d’Indépendance d’Israël. Le prix est remis aux lauréats par des hauts responsables du pays dont le président, le Premier ministre, le président de la Knesset et le chef de la Cour Suprême.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...