Le Professeur Uri Sivan nommé nouveau président du Technion
Rechercher

Le Professeur Uri Sivan nommé nouveau président du Technion

"Je me tiens sur les épaules de géants", a déclaré le président entrant, qui travaille dans l'institut israélien de technologie depuis 1991

Le professeur Uri Sivan (Capture d'Ecran : YouTube)
Le professeur Uri Sivan (Capture d'Ecran : YouTube)

Le Technion, l’Institut israélien de Technologie, a nommé le physicien Professeur Uri Sivan comme son nouveau président. Sivan remplacera le président sortant Professeur Peretz Lavie le 1er octobre, selon un communiqué de l’université basée à Haïfa publié lundi.

Le conseil d’administration international du Technion a approuvé cette nomination.

Sivan, 64 ans, a été pilote dans l’armée de l’air israélienne et a rejoint la faculté de physique du Technion en 1991. Ses recherches portaient sur de nombres domaines, notamment la physique mésoscopique quantique et l’exploitation de la biologie moléculaire et cellulaire pour l’auto-assemblage de dispositifs électroniques miniatures.

Ces dernières années, ses recherches ont porté sur la façon dont l’eau s’ordonne aux côtés d’autres molécules et sur l’effet de cet ordre sur les interaction inter-moléculaires.

Sivan a créé et dirigé le Russell Berrie Nanotechnology Research Institute (RBNI) au Technion de 2005 à 2010, et deux ans plus tard, il a créé le National Advisory Committee for Quantum Science and Technology pour la Commission de planification et de budgétisation du Conseil de l’Enseignement supérieur (PBC).

« Je me tiens sur les épaules de géants, et j’espère voire loin, haut et en profondeur », a déclaré Sivan dans un communiqué.

« C’est avec humilité que je m’engage à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour diriger cette remarquable institution vers davantage d’accomplissements alors qu’approche le centenaire de l’ouverture des portes [de l’institution], en 2024. Le Technion continuera à servir de fleuron du pluralisme, de l’égalité, de la liberté d’expression, de l’intégrité, de l’éthique et de la justice sociale, de la conscience environnementale et de l’inclusion de la communauté internationale sur la base de ces valeurs. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...