Le projet de loi pour élargir le cabinet adopté
Rechercher

Le projet de loi pour élargir le cabinet adopté

Le nouveau gouvernement prêterait serment jeudi ; Amir Peretz a voté pour par erreur

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (au centre) lors d'une réunion du Likud à la Knesset, le 11 mai 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (au centre) lors d'une réunion du Likud à la Knesset, le 11 mai 2015 (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

Le quatrième gouvernement du Premier ministre Netanyahu sera assermenté jeudi à 19 heures, selon la Deuxième chaîne, après un vote serré à 61 voix contre 59, à la Knesset pour supprimer la limite sur le nombre de ministres autorisé à être nommé dans le cabinet.

La courte victoire pour le projet de loi était la première victoire significative de la coalition au parlement met aussi en lumière les difficultés qui peuvent survenir avec une coalition avec une majorité à 61 sièges sur un total de 120 membres de la Knesset.

Le premier ministre a indiqué qu’il souhaitait former un cabinet avec 20 ministres pour avoir une représentation des cinq partis de sa coalition.

Le projet de loi de la Knesset présenté par Netanyahu pour lui permettre de nommer plus de 18 ministres – le nombre maximum de ministres en l’état – pour son cabinet, est entré en vigueur après que le gouvernement a approuvé son adoption en troisième lecture avec une mince majorité de 61 voix contre 59, avec la Knesset qui a voté selon les lignes directrices de l’opposition.

Netanyahu a précisé qu’il cherchait à augmenter la composition du gouvernement de deux ministres et de quatre sous-ministres.

Un amendement à une loi constitutionnelle, (adoptée pendant le mandat du dernier gouvernement de Netanyahu) plafonnait le nombre de ministres du gouvernement à 18 et interdisait l’établissement de ministres sans portefeuille, l’a empêché de nommer les ministres supplémentaires.

Les membres du Likud seront en compétition pour au moins 12 portefeuilles, parmi lesquels on retrouve les ministères des Affaires étrangères, de la Sécurité publique, des Communications, de la Culture et des Sports, de l’Immigration et de l’Intégration, des Renseignements, de l’Infrastructure nationale, de l’Energie et de l’Eau, du Tourisme, du Transport et de la Sécurité routière, la Protection et les Services sociaux, les Affaires stratégiques et la Défense passive.

Amir Peretz a accidentellement voté pour le projet de loi de Netanyahu.

Amir Peretz, de l’Union sioniste, dont le parti s’oppose avec véhémence au projet de loi de Netanyahu pour élargir le cabinet, a accidentellement voté avec la coalition.

Après s’être rendu compte de son erreur quelques instants plus tard, Peretz s’est rapproché de la Knesset et a demandé que son vote soit modifié de toute urgence.

Après plusieurs secondes de délibérations, le président de la Knesset a accédé à la demande de Peretz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...