Le projet pour la réadaptation des vétérans interrompu par une lutte budgétaire
Rechercher

Le projet pour la réadaptation des vétérans interrompu par une lutte budgétaire

Le projet de réforme du ministère de la Défense concernant les anciens combattants blessés a été interrompu après un affrontement budgétaire entre partisans de Netanyahu et Gantz

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les drapeaux sont mis en berne à la Knesset lors de la journée de deuil en mémoire des victimes de la catastrophe meurtrière du mont Meron, le 2 mai 2021. (Crédit : Noam Moskowitz/Knesset)
Les drapeaux sont mis en berne à la Knesset lors de la journée de deuil en mémoire des victimes de la catastrophe meurtrière du mont Meron, le 2 mai 2021. (Crédit : Noam Moskowitz/Knesset)

Le projet de réforme du département de réhabilitation du ministère de la Défense, qui vise à offrir de meilleurs soins aux anciens combattants blessés, a été interrompu cette semaine, car les rivaux politiques du Premier ministre Benjamin Netanyahu et du ministre de la Défense Benny Gantz se sont affrontés sur la source de financement de cette proposition estimée à 350 millions de NIS.

Au début du mois, le ministère de la Défense a dévoilé son projet d’amélioration du traitement des vétérans blessés, baptisé « Une âme », qui impliquerait des modifications internes de ses protocoles, ainsi que des approbations gouvernementales et une nouvelle législation.

Le cabinet devait discuter de la proposition la semaine dernière, mais cette réunion a été reportée en raison d’un conflit au sein du gouvernement concernant la nomination irrégulière d’un ministre de la Justice. La réunion a été reportée à dimanche, mais elle a également été retardée car le cabinet a annulé sa réunion par respect pour les 45 victimes tuées dans la catastrophe du mont Meron la semaine dernière.

Selon Gantz, son ministère avait rencontré le bureau du Premier ministre, le ministère des Finances et le ministère de la Justice au cours des dernières semaines et était parvenu à un certain nombre d’accords sur la façon dont le plan se déroulerait, lorsque soudainement Netanyahu et le ministre des Finances Israel Katz « sont revenus sur leurs accords… et ont refusé de soumettre la proposition à une audience du gouvernement » lundi.

Le bureau de Gantz a fait savoir qu’il a donc soumis le plan au secrétaire du cabinet pour qu’il en discute lui-même et appelle Netanyahu et Katz à approuver la mesure.

Le bureau du Premier ministre a imputé le retard au ministère de la Défense, en déclarant qu’il devait fournir au moins 75 millions de NIS de financement pour 2021 et 150 millions de NIS pour 2022 sur son budget existant.

Le plan prévoit une augmentation significative du nombre de personnes travaillant pour le service de réadaptation ainsi qu’une révision majeure des mécanismes de reconnaissance des dommages causés par le service militaire et de financement de leur traitement, notamment pour les troubles de stress post-traumatique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...