Le “Quartier juif” égyptien gagne la plus haute récompense d’un festival TV de Bahreïn
Rechercher

Le “Quartier juif” égyptien gagne la plus haute récompense d’un festival TV de Bahreïn

La série sur une romance dans les années 1950 entre une juive et un musulman nommée 'meilleure série' ; l’ambassade israélienne dit qu’elle dépeint l’Etat juif comme un “monstre”

Une scène du drame égyptien Haret al-Yahood, ou le Quartier juif, diffusé pendant le Ramadan 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Une scène du drame égyptien Haret al-Yahood, ou le Quartier juif, diffusé pendant le Ramadan 2015. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Une mini-série télévisée égyptienne intitulée « Le quartier juif » a remporté la plus haute récompense pour la télévision d’un festival de radio et télévision de Bahreïn.

La sérier, qui a été diffusée en juin 2015, a été nommée meilleure série télévisée au 14e Festival de radio et de télévision du Golfe à Manama, a annoncé mardi Ahram Online.

La série, diffusée pendant le mois de jeûne musulman de Ramadan, parle d’une famille juive égyptienne des années 1950 et se concentre sur une romance vouée à l’échec entre une juive et un musulman.

Selon Ahram Online, l’ambassade israélienne en Egypte avait initialement salué la série sur sa page Facebook mais a ensuite changé d’opinions, écrivant que « la série commence à adopter une approche négative dans ses opinions sur Israël en tant que nation, le dépeignant comme un monstre qui veut détruire tout le monde. »

La série représente souvent les Frères musulmans comme une plus grande menace à la sécurité et l’unité de l’Egypte que les juifs et parfois même les sionistes. Cela représentait un changement important par rapport aux précédentes émissions télévisées égyptiennes du Ramadan, qui utilisaient des métaphores et des stéréotypes négatifs sur les juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...