Le réalisateur Steven Spielberg lauréat du prix Genesis 2021
Rechercher

Le réalisateur Steven Spielberg lauréat du prix Genesis 2021

La fondation a reconnu "la réussite de Spielberg en tant que l'un des cinéastes les plus influents de l'histoire du cinéma ; son activisme social et sa philanthropie prolifique"

Le réalisateur Steven Spielberg au Wilshire Hotel, à Beverly Hills, Californie, le 28 février 2019. (Chris Pizzello/Invision/AP)
Le réalisateur Steven Spielberg au Wilshire Hotel, à Beverly Hills, Californie, le 28 février 2019. (Chris Pizzello/Invision/AP)

Steven Spielberg, réalisateur, producteur et philanthrope américain, a été décoré du Prix Genesis 2021, considéré comme le prix Nobel juif.

Le prix, lancé en 2013, d’une dotation d’un million de dollars reversée à une œuvre caritative, honore des personnes extraordinaires pour leurs réalisations professionnelles exceptionnelles, leur contribution à l’humanité et leur engagement en faveur des valeurs juives.

La fondation a reconnu « la réussite de Spielberg en tant que l’un des cinéastes les plus influents de l’histoire du cinéma ; son activisme social et sa philanthropie prolifique ; et sa position contre l’antisémitisme et toutes les formes d’intolérance. Le prix reconnaît également son travail extraordinaire pour préserver la mémoire de l’Holocauste et prévenir de futurs génocides par le biais du cinéma, de la sensibilisation du public et de la philanthropie ».

Si le Comité du Prix a eu le pouvoir discrétionnaire ultime sur la sélection du lauréat, 200 000 Juifs sur les six continents ont voté pour leur favori – et le fait que Spielberg a reçu le plus de voix a été un facteur déterminant pour le jury.

« Nous sommes ravis d’accueillir Steven Spielberg dans la famille des lauréats du prix Genesis, qui comprend des personnalités telles que la juge Ruth Bader Ginsburg, Natan Sharansky ou encore Michael Bloomberg », a déclaré Stan Polovets, co-fondateur et président de la Fondation du prix Genesis. Spielberg est le 9e lauréat.

Isaac Herzog, le président de l’Agence juive, s’exprime lors d’une Conférence des Présidents des principales Organisations juives américaines à Jérusalem, le 18 février 2019. (Hadas Parush/Flash90/via JTA)

« Félicitations à Steven Spielberg pour cette importante récompense juive », a déclaré Isaac Herzog, président de l’Agence juive pour Israël et président du Comité de sélection du prix Genesis. « Il est un exemple de grand talent juif, dont le travail extraordinaire dans le domaine du cinéma et de la philanthropie est imprégné des valeurs de son peuple : une quête de justice, de compassion, d’humanisme et un désir sincère de rendre le monde meilleur. »

« Spielberg est un grand visionnaire et conteur juif », a déclaré le militant des droits de l’Homme Natan Sharansky, qui a reçu le prix Genesis en 2020. « Des thèmes juifs clés sont souvent tissés dans ses récits : importance de l’identité et de l’appartenance, maintien de l’humanité dans un monde impitoyable, souci de l’autre et respect de l’obligation morale de faire ce qui est juste. Son talent les rend universelles : racontées par Spielberg, ces histoires prennent vie dans le cœur des gens à travers le monde. »

De gauche à droite : Le comédien Jay Leno, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le cofondateur du prix Genesis Stan Polovets, Michael Douglas, le président de l’Agence juive Natan Sharansky et le président de la Knesset Yuli Edelstein lors de la cérémonie de remise du prix Genesis au théâtre de Jérusalem, le 18 juin 2015. (Marc Israel Sellem/Flash90)

L’an dernier, Sharansky avait reversé le million de dollars du prix afin de soutenir les personnes et les organisations qui travaillent à atténuer la crise sanitaire de la COVID-19 et à prévenir de futures pandémies.

Outre cette distinction, Steven Spielberg a notamment reçu deux Oscars du meilleur réalisateur (en 1994 et 1999) et un Oscar du meilleur film (en 1994) ; la Médaille présidentielle de la Liberté, la plus haute distinction civile des États-Unis ; la Légion d’honneur, le plus haut ordre de la République française ; et la Croix fédérale du mérite de l’Allemagne. Il est aussi chevalier dans l’ordre de l’Empire britannique.

Parmi ses plus grands succès cinématographiques : « Les Dents de la mer » (1975), « E.T., l’extra-terrestre » (1982), la série « Indiana Jones » (1981-2008), « Jurassic Park » (1993), « La Liste de Schindler » (1993), qui eu un impact fort sur la perception et la conscience de la Shoah, et « Il faut sauver le soldat Ryan » (1998).

Il a créé la fondation Shoah Foundation Institute for Visual History and Education, qui a recueilli à ce jour 55 000 témoignages de survivants de la Shoah afin de les diffuser aux plus jeunes. L’organisation s’efforce également de préserver la mémoire des autres génocides du 20e siècle, au Cambodge, en Arménie et au Rwanda.

Il a aussi fondé avec son épouse Kate Capshaw la Righteous Persons Foundation, qui a versé plus de 100 millions de dollars de subventions à diverses organisations juives.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...