Le sénateur juif Jon Ossof prête serment sur une Bible hébraïque historique
Rechercher

Le sénateur juif Jon Ossof prête serment sur une Bible hébraïque historique

Le nouvel élu de Géorgie a prêté serment sur une Bible ayant appartenu à un rabbin d'Atlanta dont la synagogue a été attaquée par des suprémacistes blancs en 1958

Le sénateur élu Jon Ossoff arrive à l'investiture du président élu des États-Unis Joe Biden sur le front ouest du Capitole américain le 20 janvier 2021 à Washington, DC. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP
Le sénateur élu Jon Ossoff arrive à l'investiture du président élu des États-Unis Joe Biden sur le front ouest du Capitole américain le 20 janvier 2021 à Washington, DC. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP

Le jeune sénateur juif Jon Ossoff a prêté serment mercredi après-midi lors d’une cérémonie organisée dans le respect des mesures de distanciation physique dans la salle du Sénat, quelques heures après l’investiture de Joe Biden à la présidence.

Alors qu’il prêtait serment, Jon Ossoff s’est emparé d’une Bible hébraïque ayant appartenu à un rabbin d’Atlanta dont le bâtiment de la synagogue avait été bombardé par des suprémacistes blancs en 1958.

Ossoff, le premier sénateur juif de Géorgie, a prêté serment aux côtés du révérend Raphael Warnock, le premier sénateur noir de l’État, et d’Alex Padilla qui, en occupant le siège de la nouvelle vice-présidente Kamala Harris, devient le premier sénateur hispanique de Californie.

Ossoff, 33 ans, a été escorté dans l’allée de la rotonde par le sénateur Cory Booker du New Jersey, qui n’est pas Juif mais parle souvent l’hébreu et cite des passages de la Torah lors de ses apparitions publiques.

En octobre 1958, le Hebrew Benevolent Congregation Temple d’Atlanta a subi des dommages « massifs » suite à des explosions de dynamite, avait rapporté à l’époque la Jewish Telegraphic Agency. Aucun blessé n’avait alors été à déplorer. Le rabbin de la congrégation, Jacob Rothschild, était un partisan important du mouvement des droits civiques.

Ossoff et Warnock, un pasteur de l’église autrefois dirigée par le révérend Martin Luther King Jr., ont tenu un discours sur la coopération entre Juifs et Noirs durant leur campagne. Après que lui et Ossoff ont été déclarés vainqueurs au second tour du scrutin, Warnock a déclaré que King et le rabbin Abraham Joshua Heschel, qui ont défilé avec King à l’époque des droits civils, « souriaient en ce moment ».

Un couloir et un bureau du Temple juif encombrés de débris laissés par une explosion avant l’aube à Atlanta, le 13 octobre 1958. (Crédit : AP/Archives)

Les victoires de Ossoff et de Warnock ont donné aux Démocrates un partage égalitaire au Sénat, faisant de Chuck Schumer, de New York, le premier leader juif de la majorité au Sénat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...