Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Le sergent-chef Maxim Rizkov, 30 ans : Ce « ninja » qui « répandait la lumière »

Il a été tué pendant une opération militaire à Tulkarem, le 19 octobre

Le sergent-chef Maxim Rizkov (Autorisation)
Le sergent-chef Maxim Rizkov (Autorisation)

Le sergent-chef Maxim Rizkov, originaire de Beer Sheva et âgé de seulement 30 ans, qui était agent de la police des frontières en Cisjordanie, a été tué pendant un raid militaire dans la ville de Tulkarem, le 19 octobre.

Il a été mortellement blessé lorsqu’un explosif improvisé a été lancé en direction des forces de la police des frontières au cours d’une opération d’arrestation.

Il laisse derrière lui sa mère, Olga ; sa sœur, Alexandra (Sasha), ses grands-parents et sa petite amie, Yuval. Son père, Konstantin, est mort.

Né en Russie, il s’était installé en Israël avec sa famille à l’âge de trois ans. Il a été inhumé au cimetière militaire de Beer Sheva en date du 20 octobre.

Razinkov était connu pour son apparition dans « Ninja Israel », une émission de téléréalité. Il avait participé à la deuxième et à la cinquième saison de cette émission qui est l’occasion, pour les candidats, de montrer leur force et leurs prouesses en gymnastique.

Sa sœur, Sasha, a dit à un site d’information de Beer Sheva que la famille avait pu accéder au téléphone de son frère après sa mort, espérant y trouver des adieux : « Je n’ai rien trouvé et j’ai donc compris que Max ne pensait pas que le pire pouvait arriver. Il était toujours sûr de lui-même, de ses amis, de son équipe, des compétences de son unité d’élite ».

A chaque fois que Max prenait part à son devoir de réserve, a-t-elle ajouté, « on aurait dit qu’il partait pour un camp d’été. Il repassait toutes ses affaires et il faisait son sac de voyage. Nous avons toujours su qu’il prenait soin de lui-même, il nous disait toujours que tout allait bien : ‘Mais que pourrait-il m’arriver ?’, disait-il. C’était un athlète, il était fort, il était rapide, il était doué, intelligent : Quels étaient les risques qu’il lui arrive quelque chose ? »

Peu avant sa mort, a-t-elle raconté, il était venu la voir pendant une courte pause. « On s’est assis, on a beaucoup ri et il m’a dit : ‘Qu’est-ce que tu es devenue belle’… il était le plus beau des anges, c’était quelqu’un de pacifique et de toujours calme ».

Sasha a expliqué qu’après le décès de son frère, elle a pris la décision d’entrer dans la police des frontières – où elle avait servi pendant son service militaire obligatoire – reprenant ainsi le flambeau : « Max était toujours fier de moi et il m’avait dit, un jour, que je le copiais tout le temps. Tout ce qu’il faisait, je le faisais ensuite. Une fois, on était allé à un mur d’escalade, à Beer Sheva, et je ne savais pas comment je pouvais y grimper parce que j’ai des ongles longs – j’y suis allée et je les ai coupés. Je ne pouvais jamais lui dire non. Je me sens vidée de l’intérieur aujourd’hui et je ne pense plus à rien, sauf à lui. Je continuerai à faire vivre sa mémoire par tous les moyens possibles et pendant toute ma vie. »

Sa petite amie, Yuval Yeruham, a raconté sur Instagram le moment où quelqu’un a frappé à sa porte pour lui dire que « l’amour de ma vie, le meilleur, le plus fort, le plus rapide » avait été tué. « Depuis, je tente d’accepter le fait que mon héros est devenu le héros d’une nation toute entière », a-t-elle écrit.

« Merci de m’avoir appris à toujours être la plus forte, de m’avoir dit que tu croyais en moi, que je pouvais faire tout ce que je voulais, que j’étais capable de tout traverser », a-t-elle ajouté. « Merci d’avoir été le meilleur ami du monde, mon ancrage, mon refuge… Tu dois savoir que tu laisses derrière toi de nombreuses personnes qui t’aimaient profondément, véritablement. »

L’explosion à l’origine de sa mort « aurait pu seulement te blesser mais elle a envoyé des éclats d’obus dans les cœurs de tous ceux qui ont posé le regard sur toi. Tu nous as tous laissés sans les mots nécessaires pour décrire quel genre de personne tu étais, quelle lumière tu répandais dans ce monde fou ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.