Le Shin Bet a déjoué un attentat suicide du Hamas à Haïfa et Jérusalem
Rechercher

Le Shin Bet a déjoué un attentat suicide du Hamas à Haïfa et Jérusalem

L'agence de sécurité a démantelé une cellule du Hamas qui disposait de fusils, d'explosifs et qui avait engagé des kamikazes

Ilan Ben Zion est journaliste au Times of Israel. Il est titulaire d'une maîtrise en diplomatie de l'Université de Tel Aviv et d'une licence de l'Université de Toronto en études du Proche-Orient et en études juives

Une bombe artisaanle saisie par le Shin Bet dans une opération de démantèlement d'une cellule du Hamas en Cisjordanie, annoncée le 22 décembre 2016. (Crédit : Shin Bet)
Une bombe artisaanle saisie par le Shin Bet dans une opération de démantèlement d'une cellule du Hamas en Cisjordanie, annoncée le 22 décembre 2016. (Crédit : Shin Bet)

Le Shin Bet a déjoué un attentat suicide du Hamas à Haïfa et Jérusalem. Les services de sécurité du Hamas ont déclaré avoir démantelé une cellule du Hamas en Cisjordanie qui prévoyait de perpétrer des fusillades et des attentats suicides à Haïfa, à Jérusalem et ailleurs dans le pays.

L’agence n’a pas spécifié quand cette opération, menée conjointement avec la police et l’armée, a eu lieu, et a simplement indiqué qu’elle a eu lieu ces derniers mois.

Le Shin Bet a arrêté plus de 20 opérateurs du Hamas en Cisjordanie, parmi lesquels de nombreux anciens prisonniers, qui avaient purgé une peine de prison pour terrorisme.

Les suspects avaient créé un laboratoire à Naplouse entre mai et août 2016, a conçu près de 8 kilos d’explosifs TATP (triacétone-tripéroxyde), prévus pour des attentats suicides à Jérusalem, Haïfa et dans des stations de bus à travers le pays.

La cellule s’était également procurée des fusils de type M-16 pour tirer sur des civils israéliens et avaient engagé quatre kamikazes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...