Rechercher

Le Shin Bet annoncent que les vols vers Dubaï se poursuivront

Le Shin Bet a rencontré des responsables émiratis pour résoudre un différend relatif aux "normes de sécurité utilisées à l'aéroport" ; les vols ne seront finalement pas interrompus

Avions de ligne à l'aéroport international de Dubaï, à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 11 décembre 2019. (Crédit : Jon Gambrell/AP)
Avions de ligne à l'aéroport international de Dubaï, à Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 11 décembre 2019. (Crédit : Jon Gambrell/AP)

L’agence de sécurité du Shin Bet a déclaré vendredi avoir conclu un accord avec les autorités des Émirats arabes unis sur les dispositions de sécurité à l’aéroport de Dubaï qui menaçaient d’interrompre les vols israéliens vers le pays.

Le mois dernier, le Shin Bet a déclaré que « des différends en matière de sécurité sont apparus entre les organes compétents de Dubaï et le système de sécurité aérienne israélien, d’une manière qui ne permet pas la mise en place responsable de la sécurité de l’aviation israélienne ».

Des responsables de l’agence de sécurité ont rencontré jeudi leurs homologues des Émirats arabes unis pour résoudre les désaccords, a déclaré le Shin Bet. Cela s’est produit après une réunion distincte entre le chef du Shin Bet, Ronen Bar, et son homologue des Émirats arabes unis la semaine dernière.

« Des accords ont été conclus, des principes de travail communs et des arrangements de sécurité ont été convenus, ce qui permettra aux compagnies aériennes israéliennes de revenir vers Dubaï de manière régulière et continue », a déclaré le Shin Bet dans un communiqué.

Les compagnies aériennes israéliennes avaient averti qu’elles devraient réduire le nombre de vols vers Dubaï, voire les interrompre complètement à la suite du différend.

Cela aurait probablement également pousser Israël à interrompre les vols de Dubaï vers l’aéroport Ben Gurion par FlyDubai et Emirates, afin de ne pas donner à ces compagnies un avantage sur les compagnies aériennes israéliennes.

Les vols vers la capitale des Émirats arabes unis, Abou Dhabi, n’ont pas été perturbés, mais cette dernière est une destination beaucoup moins populaire que Dubaï.

Ronen Bar, le nouveau chef du Shin Bet, quitte son domicile à Rishpon, le 11 octobre 2021. (Crédit : Flash90)

Le Shin Bet a réfuté le fait que le différend était lié aux « relations diplomatiques régionales » mais uniquement « aux normes utilisées à l’aéroport de Dubaï ».

Les autorités de Dubaï n’ont pour l’instant pas commenté le différend.

Les agents du Shin Bet, généralement en civil, sont utilisés comme sécurité supplémentaire pour les vols à destination et en provenance d’Israël, et sont postés dans les aéroports du monde entier.

Des vols réguliers entre Israël et les Émirats arabes unis ont commencé l’année dernière, le dernier signe d’approfondissement des relations depuis la normalisation des relations entre les Émirats arabes unis et Israël en septembre 2020.

Le personnel du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...